Avant de pouvoir réaliser tous tes rêves de grandeur et d'obtenir la job à 100 000$ par année, t'as pas le choix de commencer par une job étudiante.

Comme on dit, il n'existe pas de sot métier! Le seul hic, c'est que t'es sûrement moins passionné et impatient de rentrer travailler chaque matin.

J'te donne un exemple: moi, une de mes premières job, c'était cosméticienne en pharmacie. Pis je peux te dire que des histoires cocasses, j'en connais une tonne! Et pour te faire rire un peu et possiblement te rappeler des souvenirs, j'ai décidé de te dresser une petite liste amusante des trucs les plus mémorables que j'ai vécus!

1. Quand y'a un gros spécial offert dans les circulaires

Ah mon dieu. Y'est pas même 8h que la file d'attente déborde jusqu'en dehors de la boutique. À ce moment là, on endure les cognements dans la vitre pis les clients pas contents : « QU'EST-CE T'ATTENDS POUR M'OUVRIR »... Pis y'a nous, impuissants et en sueurs froides, se préparant à partir en guerre. On sait déjà que cette journée va être longue et franchement stressante. Pis le comble, c'est quand on aperçoit les mêmes clients revenir, mais déguisés. Ça, c'était franchement mon moment pref.


2. Quand une cliente te demande un échantillon de chacun des produits offerts en tablette

Détrompe-toi! Ça me fait plaisir. Mais tsé, quand tu viens chaque jour, à la même heure, pendant des mois, me redemander la même chose parce que "t'es pas tellement sûre" je commence un tout petit peu à  m'impatienter.


3. Faire découvrir un nouveau parfum à un client

La plupart du temps, tout se déroule pour le mieux. Mais des fois, c'est dur de trouver son parfum. De trouver l'odeur qui s'adapte parfaitement avec ta peau. L'affaire, c'est qu'après 20 parfums, j'ai franchement mal à la tête. J'ai même un léger goût de lilas dans la bouche en mangeant mon lunch après. Le plus drôle, c'est les clients qui arrivent à la course et repartent aussi vite « Ok merci bye! ». On le sait que t'as une date.


4. Faire des emballages cadeaux

Je suis désolée de briser tous tes rêves, mais les cosméticiennes, on a pas fait un bac en art d'emballer les présents. Je sentais vraiment la pression monter chaque fois qu'on me demandait : « Peux-tu l'emballer, c'est pour ma blonde? », « Euh... Oui oui... Tu peux aller faire le tour si tu veux, d'un coup que t'aurais oublié quelque chose! » AKA regarde-moi pas recommencer 10 fois please.


5. Vouloir conseiller un client

On le sait, des fois on est fatigant. Mais c'est dans notre mandat de vous conseiller! Pars pas en courant si je viens te proposer de l'aide, pis passe pas par la section des shampoings pour éviter mon regard. Je vais pas te manger! Dis-moi juste que tu veux du temps, pis je vais pas être fâché, promis juré!


6. Les clientes qui essaient le maquillage

Moi, ça me dérange pas pantoute. Mais je te conseille fortement de ne pas mettre ce rouge à lèvres sur ta bouche. Genre l'herpès, c'est très, très contagieux. Et si t'as besoin de te cacher pour le faire, j'imagine que tu t'en doutes juste un tout petit peu. Fais-le pas please, j'ai des petits bâtons pour ça.


7. Se faire demander « Es-tu à la commission ? »

La réponse à ta question, Gisèle, c'est oui. Mais ici on est pas en train de vendre des Lexus, si je te conseille ce produit plutôt qu'un autre, c'est sûrement parce qu'il est plus adéquat pour ta peau, trust me. J'essaie pas de devenir multimillionnaire, une crème à la fois.


8. Se faire demander des détails sur les ingrédients

Ce point est délicat. La plupart du temps, je sais très bien de quoi je parle puisque j'ai assisté à plusieurs formations. Mais des fois, non, j'le sais pas c'est quoi de la Propylene Glycol ou même de l'Aluminium Sucrose Octasulfate... Je suis cosméticienne, pas scientifique.


9. Aider quelqu'un à trouver un vernis à ongles

Encore une fois, ça va me faire p-l-a-i-s-i-r, mais un moment donné, j'ai aucune idée de la différence entre beige délicat, beige sable du Sahara, beige féroce et beige peau. Sorry.


10. Se faire demander un test de la peau

Encore là, je suis désolée de t'apprendre cette triste nouvelle. Mais ma petite machine pour évaluer l'hydratation de ton épiderme, je sais pas pantoute comment elle fonctionne. C'est peut-être juste moi aussi qui ai reçu une mauvaise formation (oups), mais à part te donner un taux pis te lire ce que ma feuille me dit, je n'y comprends rien.

Eh voilà! C'était vraiment mon expérience plus personnelle, mais j'espère que tu auras pu te reconnaitre dans plus d'un point. On lâche pas les girls!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications