Je n'ai pas l'habitude de le crier sur tous les toits, mais je fais de l'anxiété. J'ai beau avoir l'air de la personne la plus lay back la plupart du temps, c'est parce que y'a personne qui a la chance d'être aux premières loges lors de mes crises de panique et de mes grosses périodes d'anxiété.

Y'a eu un moment de ma vie où mon anxiété gâchait carrément mon existence. Des fois, il arrive que mon anxiété me paralyse encore. J'ai le sentiment d'avoir un million couteaux sur le corps. Des fois c'est dur de respirer, de bouger, de penser. 

Mon anxiété est différente chaque jour. Des fois j'peux la ravaler et presque la faire taire (je dis bien presque). D'autres fois, elle me dérange au point que j'ai l'impression que je ne suis qu'une grosse boule d'anxiété, que y'a plus rien d'autre en moi. 

Des fois, elle me dit des choses comme:

T'es pas assez bonne.

T'es pas assez forte.

Tu seras jamais capable de faire ça.

Ce bruit que t'entends quand t'es seule chez toi, c'est fort probablement un tueur en série.

Des fois, mon anxiété m'engourdit tellement elle s'empare totalement de moi. J'me sens incapable de penser à autre chose qu'elle.

Mon anxiété est capable de me faire sentir vide à l'intérieur. Mais elle est aussi capable de me donner l'impression d'être trop pleine d'elle. Tout est prêt à exploser: mon corps, ma tête.

Mais pour toi, mon anxiété c'est moi juste qui « exagère ». Selon toi, je devrais prendre les choses plus à la légère. J'devrais take a chill pill. Pour toi, j'fais des montagnes avec rien. J'ai juste à prendre une grosse respiration, tout va s'arranger.

Comme tu ne vois pas mon anxiété, elle ne doit pas être réelle ou aussi pénible que je l'exprime, c'est ça? C'est faux.

Arrête de me dire comment j'dois me sentir par rapport à ma propre anxiété. Arrête de me dire que je « stresse pour rien ». Arrête de me demander ce qui me stresse. Comme s'il y avait toujours une cause spécifique, et pas juste un sentiment général d'inquiétude, d'anxiété?

via @jaquory_lunsford

J'comprends pas moi-même mon anxiété, alors comment est-ce que tu pourrais la comprendre? Comment est-ce que tu peux me dire ce que je dois et ne dois pas faire, si moi-même j'arrive pas à mettre fin à ma propre anxiété?

Arrête de me demander de mettre des mots sur mon anxiété, parce que même moi je n'arrive pas à l'expliquer. Mon anxiété est une chose avec laquelle je lutte tous les jours de ma vie, et pas toi.

Laisse-moi respirer. 

Mon anxiété ne fait pas de moi quelqu'un de dérangé mentalement, de fou. Au contraire, mon anxiété me rend plus humaine, plus forte... d'une certaine façon. 

Mon anxiété n'a rien à voir avec toi, t'as donc rien à dire sur elle.

Mon anxiété fait partie de moi, comme une cicatrice, comme des vergetures, comme une tache de naissance.

Mon anxiété ne me définit pas, c'est juste une partie de qui je suis.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter