Les « presque relations » sont devenues un phénomène plutôt fréquent. C’est lorsque deux personnes se fréquentent depuis un moment, que des sentiments se sont développés, mais plus ouvertement par l'une des deux personnes. C'est là que commence la « presque relation ». Une des deux ne veut pas s’engager, disons l'homme dans cette histoire. Par contre, l’autre personne a tellement vécu la magie du début qu’elle va rester ancrée là-dedans en espérant que l’autre va changer d’idée parce qu’il est aussi amoureux.

À lire aussi: 9 choses que ta presque relation devrait t'avoir apprises

C'est à ce moment que tu devrais quitter très rapidement. Une personne amoureuse ne va jamais hésiter aussi longtemps avant de s’engager. Quand on est dedans, on ne croit pas à cette phrase. On pense qu’on est l’exception, que notre relation est différente.

Mais elle ne l’est pas. La personne qui ne veut pas s’engager est probablement remplie de blessures, mais surtout, a besoin de plus d’une personne dans sa vie pour être bien avec elle-même. Elle ne va jamais te le dire, mais c’est la pure vérité. Oui, tu seras sa main girl, il va t’apprécier beaucoup, mais tu ne seras pas la seule personne pour lui.

On voit ce problème de plus en plus de nos jours avec la facilité à entrer en contact avec les gens. Le pire dans tout ça, c’est que la personne a besoin de toi dans sa vie, parce que tu lui donnes énormément d’amour, ça fait du bien à son ego et à ses blessures. Mais, tu n’es pas suffisante pour lui. Il va chercher toutes les petites faiblesses entre vous deux ou sur ta personne pour justifier sa peur de s’engager.

En vérité, tu n’as rien à voir là-dedans. Tu es sûrement plus belle, plus drôle, plus intelligente que toutes ses autres conquêtes. Même si le sexe est parfait, ça ne sera jamais assez pour lui.

Le plus gros problème dans tout ça, c’est la douleur que ça te fait vivre. Tu t’oublies complètement pour cette personne, tu l’aimes aveuglément et tu as beaucoup d’espoir pour une belle fin.

Mais, ça ne va jamais arriver, parce que la personne est brisée et malhonnête. Par expérience, la  « presque relation » peut durer longtemps. Il faut que ce soit toi qui quitte sans jamais revenir.

Moi, je l’ai toffée jusqu’au bout, pendant un an. Au final, il m’a flushée en confirmant que notre relation n’ira jamais plus loin. Je l’ai vu sur Tinder le lendemain, et j’ai appris qu’il était là-dessus et voyait des femmes pendant qu’on se fréquentait. Même en le confrontant, il n’a jamais reconnu ses gestes. Il a continué à mentir, à virer la situation contre moi et même à me reprocher des choses que j’aurais pu faire avec des gars, sans aucun fondement.

Donc, il a gagné. Moi, je tombe à -1000. Je vais devoir recommencer tout le travail sur moi, apprendre à vivre avec ce deuil, et réapprendre à faire confiance aux hommes. Pis le pire dans tout ça, je suis incapable de l’haïr, pis il me manque.

Conseil à vous tous, dans une « presque relation », partez vite avec votre orgueil et votre confiance en vous. Ça ne va pas bien se finir. Ne laissez pas la personne gagner.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications