Je pense, je pense, je pense. J'te dirais que je fais pas mal juste ça, penser. Quand je suis dans la douche par exemple, j'imagine tel ou tel scénario et je me demande ce que j'aurais pu faire de différent. 

Comment j'aurais pu tourner certains arguments pour obtenir de meilleurs résultats, ce que j'aurais pu faire de plus avec les 24h qui me sont offerts dans une journée. À qui j'aurais dû réellement donner ma confiance et mon amour. Les crises de nerfs que j'aurais peut-être pu mieux contrôler. 

À force de réfléchir à hier et à m'imaginer demain, j'en suis carrément venue à oublier aujourd'hui. À oublier l'instant présent, à déguster chaque minute qui déferle sous mes yeux et à simplement me laisser aller. 

Parce que dans les faits, avec plus d'une semaine de recul, je réalise que les choses ont été si bien faites. Mes échecs, mes réussites, mes peines de coeur autant en amour qu'en amitié, j'ai l'impression que tout a été tellement bien calculé.

Certaines moments se sont avérés oh combien décevants, mais oh combien nécessaires. Je crois fermement que lorsqu'une porte se ferme, une autre s'ouvre. Et parfois, on ne veut tellement pas dire au revoir que la vie nous force par un drôle de concours de circonstances à le faire. 

Il faut apprendre à faire confiance à la vie. Arrêter de forcer les choses, fermer les yeux et accepter les événements du quotidien. Rire des faux pas et apprécier les bons. 

Un soir, je discutais avec une amie et elle m'a posé cette question simple : « Peux-tu y changer quelque chose? Oui? Alors pourquoi tu t'inquiètes. Non? Alors pourquoi tu t'inquiètes? » C'est tellement vrai. Qu'il existe une solution ou non, de te stresser du matin au soir en ne faisant qu'y penser ne changera strictement rien à ta situation. 

En attendant, donne plutôt ton attention aux choses qui le méritent. Aux choses qui te font vibrer et aimer la vie. En adoptant cette attitude, je te promets que ce qui te paraissait insurmontable semblera juste un tout petit peu plus bénin. Parce que ton coeur sera tellement rempli de joie qu'il n'y aura plus beaucoup de place pour le stress, l'angoisse, l'anxiété et la haine. 

Parce que je te promets que dans quelques années, avec un regard plus objectif et détaché, tu vas finir par te demander pour quelle raison tu accordais autant d'importance à des choses si futiles. 

Donc arrête simplement d'y penser. Ça semble peut-être plus facile à dire qu'à faire, mais si tu te parles et détournes réellement tes pensées vers le positif, tu vas voir un réel changement dans ton quotidien. 

Si ce n'aura plus d'intérêt dans 5 ans, n'y pense pas plus de 5 minutes. C'est toi l'auteur de ton histoire, veux-tu qu'elle soit belle?

Mets ton énergie aux bons endroits. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications