Search on Narcity

attachement

Là, fille, mets ton émission/tous tes réseaux sociaux sur pause, ça va te faire du bien un peu.

J'm'adresse à toi parce que je sais que t'espères trouver réponse à tes questions. Les grosses questions, là. Pourquoi y'a arrêté de me texter? Pourquoi  je pense encore à lui? Si je tombe amoureuse d'un autre gars, est-ce que cette fois-ci ça va marcher? Ce genre de questions, t'sais. On est une couple à se les poser pis j'suis pas entrain de te dire que j'ai toutes les réponses pour toi.

Keep reading... Show less

J'te parle pas de quand t'es en relation, quand t'es steady avec quelqu'un. J'te parle pas non plus par rapport à tes BFF ou à ta famille. J'te parle dans quand tu t'attaches à quelqu'un et que c'est totalement irrationnel. Quand tu développes lentement (mais sûrement, tsé) quelque chose que tu te doutais même pas possible, pour quelqu'un. Tsé, ce quelqu'un ben spécial là... Ouais, exactement lui.

En premier, tu crois que c'est innocent. Ça t'amuse un peu, à vrai dire. Les p'tits papillons pis toute. Ça te distrait même du dernier, celui que tu voulais oublier, tsé. Tu t'intéresses à la personne pis tu finis par remarquer que chacune des soirées dans lesquelles tu vas sont l'fun quand ce quelqu'un-là est là, justement... mais sans plus. Faut dire aussi que tu le trouves extrêmement attirant (pour pas utiliser le terme « hawwwt »). Toutefois, ça reste simplement un ami d'un ami, ou quelqu'un que tu croises étonnamment souvent. Pis que tsé, t'aimerais croiser encore plus souvent. Ça reste une nouvelle connaissance... pis tsé, comme le dicton le dit si bien « tout nouveau, tout beau ».

Keep reading... Show less

Quand mon grand-père voyait quelqu'un en peine d'amour, il lui disait tout le temps: « Un de perdu, 10 de retrouvés! ». C'est tu assez poche se faire dire ça. On dirait le genre de phrase composée de 3-4 erreurs qu'on découvre avec un simili sentiment de surprise dans notre biscuit chinois. Un peu dans la même catégorie de phrase que: « Vous êtes doués en travaux manuels. » Ta yeule.

Avec le temps, au moins, t'apprends à rire de ton célibat et à lui conter une couple de jokes au passage. T'es comme immunisée, t'sais, ça fait partie de toi autant que t'es pognée avec ton numéro d'assurance sociale ou ta dette de carte de crédit.

Keep reading... Show less