cheerleaders

J'ai grandi en écoutant des films d'ados à profusion. Ces films sont super divertissants, et dressent parfois un très bon portrait de la réalité. Bien que ça m'ait appris pas mal de choses, ça m'a aussi crée beaucoup de craintes : imagine si je ne me tenais pas avec le bon monde au secondaire?

- À lire également: 

Keep reading... Show less

Le fameux film Bring It On (Le tout pour le tout) nous a fait rêver étant jeune fille. Tout le monde connaissait le fameux slogan commençant par : « Je suis sexy et charmante... » 

- À lire également: 21 choses que tu dois absolument savoir avant de fréquenter une cheerleader

Keep reading... Show less

Le cheerleading, ce n’est pas simplement un sport ; c’est un univers en soi. Un jour, on a demandé à ma collègue comment c’était possible de s’entraîner pendant 8 mois pour une routine de 2 minutes et 30 secondes, et réussir à tomber quand même, parfois. J’ai trouvé ça absurde comme question, mais c’est vrai que quand tu ne fais pas partie de ce monde, c'est difficile à comprendre.

Keep reading... Show less

Je ne sais pas si c'est seulement mon cas, mais les gros partys pré-game universitaires dans les séries américaines m'ont toujours fait rêver. Plus jeune, je regardais Rory aller au party de football de Yale et Brooke et Peyton assister aux partys de basketball, my god que ça avait l'air excitant tout ça.

Mon parcours universitaire ne m'aura pas permis d'assister à d'aussi gros événements, mais cette semaine, je me reprends. Ce jeudi 17 novembre auront lieu les parties d’ouverture de la saison officielle de basketball à l’UQAM.

Keep reading... Show less

Être cheerleader au Québec, ça vient avec une foule de stéréotypes ( ..Merci Bring It On).  Les gens ont tendance à penser que c'est que des filles populaires un peu nunuches, et des homosexuels qui dansent avec des pom poms.  Pourtant, c'est un sport extrême (oui extrême) combinant la gymnastique au sol, les pyramides et la danse. Une équipe va accorder 10 mois de pratique pour perfectionner un simple 2 minutes trente secondes de compétition. En 2 minutes 30, tu vas soit réussir ce pour quoi tu as travaillé toute la saison, ou, ta hantise, faire une erreur qui va te coûter tous ces mois de travail.

Alors qu'il y a encore beaucoup trop de stéréotypes au sujet des cheerleaders, toi tu sais tout le dévouement que ça prend pour faire du cheerleading compétitif.

Keep reading... Show less