cochons

Le conflit de travail à l'usine Olymel de Vallée-Jonction pourrait prendre une tournure macabre. Après plus de trois mois de grève, 130 000 porcs pourraient être euthanasiés si les deux parties impliquées n'arrivent pas à conclure une entente, apprend-on dans un communiqué ce 2 août.

L'intervention du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, est attendue des Éleveurs de porcs du Québec qui souhaitent forcer le patronat et le syndicat de l'usine à en arriver à un accord pour améliorer les conditions de travail des employés. La grève perdure à Vallée-Jonction depuis le 28 avril dernier.

Keep reading... Show less

J'avais fait la version masculine il y a un mois. C'était quand même trash à souhait et les gars s'étaient livrés à coeur ouvert et à braguettes baissées quant à leurs fantasmes. Il y en a même un qui a réussi à le réaliser, j'ai donc accompli ma mission et j'ai aidé mon prochain.

À lire aussi : 4 restaurants où manger pour pas cher durant la relâche

Keep reading... Show less

J'ai le bec sucré, y'a à peu près rien d'assez sucré pour moi. Même pas de verre de lait avec ça, le sucre direct din veines, tin toé. Tsé des fois par exemple, un classique a beau être un classique, c'est nice de découvrir des desserts un peu plus weird mais tout aussi délicieux.

Y'a certains restaurants de Québec qui se sont justement donné le défi de sortir des sentiers battus pour offrir des desserts vraiment originaux, mais surtout extrêmement cochons! Allo le diabète!

Keep reading... Show less

Avant qu'il fasse frette, on peut ben profiter d'une dernière coupe glacée ou d'une orgie de chocolat, moi j'suis ben d'accord avec ça. Mais anyways, des desserts comme ceux-là, ça se mange n'importe quand.

En plus, t'as pu besoin d'avoir ton summer body parce que l'hiver s'en vient (l'automne, l'automne...) et que tu vas tout cacher tes abus de sucre en d'ssous de 3-4 pulls ben confo. Quoi, on s'le cachera pas que t'as pas ta plus belle shape quand le froid arrive, mais entre toi pis moi, on s'en fou complètement.

Keep reading... Show less