Search on Narcity

plateau

La journée de l'amour, c'est pas mal maintenant. Comme les restaurants sont fermés dans la région du Grand Montréal, les boîtes repas de Saint-Valentin sont une option assez intéressante pour souligner cette occasion spéciale.

Non seulement tu peux en profiter pour porter autre chose que ton pyjama, mais tu peux aussi déguster une bonne bouffe, en plus d'encourager les commerçants locaux. 

Keep reading... Show less

C'est officiel! Nous avons très hâte à cet été, puisque nous avons reçu ce matin une bonne nouvelle de la part de la ville de Montréal!

Alors, qu'est-ce qui peut être aussi excitant un mercredi matin? 

Keep reading... Show less

J'adore Montréal. J'y habite depuis quelques années seulement, j'me qualifie de Montréalaise au même titre que j'me qualifie de vaginale, mais ça c'est une autre histoire. Pour vrai, la ville est merveilleuse. On a de la diversité dans tout, des restos pour tous les budgets, des microbrasseries pour toutes les papilles, des boutiques pour tous les styles ou des coiffeurs pour toutes les têtes.

Ce qui est bien aussi c'est que cette variété se remarque aussi dans les différents quartiers de la ville. Y'en a pas un de pareil, pis surtout, les habitants de ces quartiers ont des signes distinctifs propres à la tribu à laquelle ils appartiennent.

Keep reading... Show less

Je ne le dirai jamais assez, mon amour pour One Tree Hill est infini. J'ai même peut-être abusé du sujet ici. Mais c'est qu'à chaque fois que je vois que vous avez autant d'intérêt que moi, ça me motive à en reparler dans un nouvel article. Et puisque la quantité d'articles est infinie, ben je me gâte comme on dit!

Les frères Scott et leur entourage habitaient dans la ville de Tree Hill, en Caroline-du-Nord, comme la plupart d'entre vous le savent. Seulement, what if ils habitaient à Montréal? Je vous ai déjà créé un scénario du genre, mais cette fois-ci j'ai eu envie d'associer chaque personnage à un lieu.

Keep reading... Show less

Je pense que chaque ville à ses classiques. Que tu sois juste venue visiter la ville, le temps d'une fin de semaine en 2003 ou que tu habites ici à temps plein, tu connais sûrement quand même pas mal les réalités de ce qui se passe ici.

Ces phrases-là ne sont que des mythes, elles n'ont jamais réellement été prononcées par quiconque se promenant à Montréal.

Keep reading... Show less