politique

Après avoir vu l’un de ses livres pour enfants se faire censurer dans des commissions scolaires aux États-Unis, l'autrice québécoise Elise Gravel a reçu, ce jeudi 2 février, l'appui unanime de l'Assemblée nationale du Québec suite au dépôt d'une motion par la députée de Québec solidaire (QS), Manon Massé. Intitulé « Le rose, le bleu et toi » ou Pink, Blue and You !, le livre co-écrit avec Mykaell Blais traite des stéréotypes de genre.

Le livre a été interdit dans certaines écoles, notamment en Floride, état qui a passé en 2022 une loi qui décourage les enseignant.es à aborder des thèmes liés aux communautés 2SLGBTQIA+, de la maternelle jusqu'à la troisième année. Avec cette loi, surnommée « Don't say gay » par ses détracteur.trices, le gouverneur Ron DeSantis entend lutter contre les initiatives de sensibilisation à ces enjeux avec des enfants en bas âge.

Keep reading... Show less

Les couteaux ont volé bas à l'Assemblée nationale du Québec, le mercredi 1er février, lors de la séance de questions. Le co-porte-parole de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois, a évoqué la firme-conseil McKinsey dans un échange portant sur la présence de l'ancienne PDG d'Hydro-Québec, Sophie Brochu, en commission parlementaire. Cette remarque a déplu au premier ministre, François Legault, qui l'a ensuite accusé d'être complotiste.

Le gouvernement du Québec a accepté, le mardi 31 janvier, de tenir une commission parlementaire sur le plan stratégique d'Hydro-Québec. Cette commission fait suite à la démission de Sophie Brochu. Bien que la principale intéressée a affirmé n'avoir aucun contentieux avec le gouvernement, plusieurs analystes ont soulevé des questions quant à sa mésentente avec les orientations que souhaite prendre la Coalition Avenir Québec (CAQ).

Keep reading... Show less

L'attentat de la grande mosquée de Québec, en 2017, a laissé le pays entier dans le deuil. Dans le cadre des commémorations, le gouvernement de Justin Trudeau a procédé, en janvier 2023, à l'embauche d'Amira Elghawaby comme représentante spéciale du Canada chargée de la lutte contre l’islamophobie. Cette nomination n'a pas fait que des heureux.euses alors que des propos tenus par le passé sont revenus la hanter.

Dans une chronique parue dans le Ottawa Citizen en 2019 et co-écrite avec Bernie Farber, chef de la direction du Congrès juif canadien, Amira Elghawaby prenait position contre la loi 21 sur la laïcité de l'État au Québec en affirmant qu'elle semblait avoir été adoptée dans un climat islamophobe. « Malheureusement, la majorité des Québécois semblent influencés non pas par la primauté du droit, mais par un sentiment antimusulman », avaient-iels écrit tout en citant un sondage Léger offert en exclusivité à la Montreal Gazette qui à l'époque soulignait, entre autres, que 88 % des répondants en faveur de la loi 21 se disaient avoir des sentiments négatifs à propos de l'Islam.

Keep reading... Show less

La question des demandeur.euses d'asile passant par le chemin Roxham continue de remuer la scène politique québécoise. L'ancien chef du Parti Québécois (PQ), Jean-François Lisée, a proposé, le mardi 24 janvier, à l'émission « Mordus de politique », d'envoyer une majorité des migrant.es à Ottawa ou ailleurs dans la fédération canadienne.

« On garde tous les francophones, on garde ceux qui ont de la famille immédiate au Québec, et les autres, on les mets dans un bel autobus climatisé, puis on les amène à Immigration Canada à Ottawa », a déclaré l'ancien député. Il s'agit, selon lui, d'envoyer un ultimatum au gouvernement fédéral afin que ce dernier répartisse les personnes concerné.es à la grandeur du pays.

Keep reading... Show less

Si ton rêve est de devenir enseignant.e, il pourrait se réaliser plus vite que prévu. Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, a annoncé ce jeudi 26 janvier qu'il comptait réformer l'obtention du brevet d'enseignement afin de rendre la procédure plus rapide. L'élu espère ainsi s'attaquer à la problématique de la pénurie de main-d'œuvre qualifiée dans ce domaine.

« On ne va pas tout régler du jour au lendemain, mais il faut bien commencer quelque part », a lancé Bernard Drainville en conférence de presse, selon TVA Nouvelles.

Keep reading... Show less