Search on Narcity

questionnement

Ça fait longtemps que je n'ai pas été célibataire.

Ne te méprends pas, je ne me plains pas. Mais des fois... Tsé, on peut dire qu'on est un vieux couple, mon chum et moi. Je l'aime. Il est fin avec moi (la majorité du temps ?). Je ne le changerais pour rien au monde, MAIS des fois, je me pose des questions. C'est normal, non?

Keep reading... Show less

J't'en fin de session, comme vous tous d'ailleurs, et c'est le moment le plus cruel de l'année. Entre 3-4 Netflix regrettés et plusieurs manuels de physique, y'a toujours cette petite voix à l'intérieur de moi qui murmure : « Are you really sure ? »

Keep reading... Show less

La grosse question, toé. Je l'ai pas vu venir, j'vous dirais, celle-là.

Parce qu'on vit tous notre vie en majorité de la même façon. On passe le secondaire (en disant sans cesse comment c'est une perte de temps).  On entre ensuite au cégep, pour la majorité dans un pré universitaire qui va nous ouvrir ben des portes selon ce qu'on veut faire. On a du fun, au cégep. C'est généralement là qu'on découvre beaucoup de plaisir inexplorée encore. Ou qu'on les expérimente au maximum, sinon. Pis arrive ensuite l'université, la période où généralement tu mets tous tes efforts intellectuels et que t'es dans un rush constant.  Et finalement, tu gradues. T'es fière de toi. Tu célèbres, tu prends conscience que finalement, t'as fini! C'est là que je suis rendue, personnellement. Pis je me la pose, la grosse question: Et si je m'étais trompé de choix de carrière?

Keep reading... Show less