Search on Narcity

sexe

Plusieurs personnalités publiques québécoises vivent leurs grossesses en temps de confinement. On pense entre autres à Alexandra Giroux et Sarah Couture et le mercredi 28 octobre, c'était au tour de Biance Longpré d'annoncer le sexe de son bébé

La « Mère ordinaire », nom sous lequel elle s'est fait connaître par ses abonnés, a fait l'annonce dans une story.  

Keep reading... Show less

Je m'adresse aujourd'hui à ta région génitale pour la dernière fois. C'est un peu comme si j'te baissais les culottes et que je parlais directement à ta féminité. Si ça peut te rassurer, fait 4 ans que j'suis solo et je traite mon pubi comme un précieux rubis. Y'en a qui ont des yorkshire, d'autres des sacoches Michael Kors, moi j'me poupoune le pub.

Je ne parle pas uniquement d'avoir une bonne artillerie de jouets, je parle aussi de faire attention, de s'intéresser à madame et de lui offrir le traitement qu'elle mérite. Pis on va s'le dire, y'a des rappels de jouets pour enfants à toutes les semaines, mais y'a tu déjà eu un rappel sur un vibrateur? Oh que no! Personne s'est jamais étouffé avec une boule chinoise non plus, faque embraye. 

Keep reading... Show less

Le titre est accrocheur, mais je pense que mes parents m’ont jamais vraiment fait l’éducation sexuelle, en fait. L’internet et les applications sont rendues à un tel point que je crois que c’est eux, en 2017, qui font vraiment l’éducation sexuelle aux ados.

Mais quand j’étais plus jeune, Facebook, Snapchat, Insta et tout de tralala n’existait pas. L’époque où, pour se connecter sur les internet, il fallait utiliser la ligne téléphonique. Je sonne comme un dinosaure en ce moment, mais Facebook a seulement 13 ans, et Instagram a 7 ans, quand même. 

Keep reading... Show less

L’hôpital c’est rarement un lieu qui éveille l’érotisme et la sensualité en nous. J’ai l’honneur de t’annoncer que cet article ne contribuera pas à changer ça. Même que je vais alimenter un peu le dégoût que tu as envers les hôpitaux. 

Les rumeurs circulent, est-ce que quelqu’un s’est réellement inséré un piranha dans l’anus pour finir par se faire grignoter de l’intérieur? Je n’en ai aucune idée. Mais certaines anecdotes sont assez épiques et valent la peine d’être partagées. 

Keep reading... Show less

Montréal est une ville assez prolifique au niveau de l'industrie pornographique. En fait, y'a ben d'la job qui se brasse à cause de toutes ces pénétrations. Là, je t'entends chialer : 'criss qu'à connait rien, des fois y font juste se grignoter le snack sans se pénétrer'. Oui, scuse-moi.

Keep reading... Show less