solitaire

Comme on disait avant, la masturbation rend sourd. Muet. Aveugle. Chauve. Poilu. Tes doigts risquent de tomber. Tes paupières se souder pour l'éternité. Ta mère boycottera de te recevoir à souper. Ton chum arrêtera de te grignoter. Ok, j'exagère à peine, mais tu vois le genre. On répandait des faussetés pour culpabiliser les gens de se cajoler la pistache.

À lire aussi : Cette étude révèle que tes peines d'amour t'auront été bénéfique

Keep reading... Show less

Ce n'est pas toujours la joie habiter seul(e). On a personne qui nous attends à maison, personne avec qui souper, on trouve parfois le temps long, quoi! Mais, vivre en solo, ça a aussi son lot d'avantages. Parce que vivre seul(e) c'est un peu comme ce payer le luxe de faire ce que l'on veut, quand on veut.

On a pas de petit frère ou de petite sœur qui se laisse trainer ou un coloc qui partage les mêmes aires communes, non! On a la paix et la liberté. Et habiter seul(e) nous amène à avoir quelques habitudes. Elles ne sont pas tout le temps de bonnes habitudes, mais bon.

Keep reading... Show less

Il y a plusieurs types de voyage et je pense que c'est important que t'en fasses le plus possible. Y'a le plus évident, celui qu'on a tous fait à un moment ou à un autre quand on était trop stressé/quand on avait trop envie d'alcool à volonté, a.k.a. les tout-inclus. Pis y'a aussi le voyage en back sack, celui que tu fais à 20 ans entre ton DEC et ton BAC parce que t'es trop cassé pour rester dans de vrais hôtels. Et il y a aussi le voyage touristique, peut-être ton premier de l'autre côté de l'océan, pendant lequel tu suis la route déjà tracée par des milliers de touristes avant toi...

Et, le plus important à mon avis, c'est le voyage en solitaire. Même si c'est pas évident pour personne, j'pense que ce l'est encore moins pour d'autres personnes, genre toutes les femmes de ce monde, pour des raisons évidentes de sécurité.

Keep reading... Show less

Dans la vie, y'a trois sortes de filles : celles qui sont très dépendantes, celles qui sont autant dépendantes qu'indépendantes (donc des filles « normales »)... et celles qui sont plus indépendantes. Et quand t'es une fille un peu plus indépendante que la moyenne, ça t'arrive de te faire un peu basher parce que tu penses donc ben beaucoup à toi et pas assez aux autres et, au fond, tu dis que tu es indépendante alors que t'as clairement juste envie de l'être.

Quand t'es une fille qui a un besoin assez intense de passer du temps toute seule, ta vie est pas facile et, parce que je compatis avec toi et que t'es clairement pas toute seule dans ta situation, voici 9 problèmes qui te sont probablement très familiers!

Keep reading... Show less

J'ai aucune idée de quoi écrire comme intro. J'ai comme le feeling que tout ce que j'ai à dire ce trouve dans le contenu de l'article. À un moment donné, ça sert pu à rien d'écrire des mots quand ils ne veulent rien dire. Dans cet article-là, j'décris en quelque sorte ma vie. Mais peut-être aussi la tienne. Parce que j'suis persuadée de pas être la seule dans cette situation-là. J'suis célibataire. J'aime avoir mon me time et passer du temps seule avec moi-même. Mais j'suis pas seule pour autant.

Peut-être que toi aussi, t'es comme moi. Voici 9 signes qui te le prouveront : 

Keep reading... Show less