Dans la foulée des vidéos qui sont sorties pour partager l'information autour du coronavirus, Rock et Belles Oreilles reprennent Le feu sauvage de l'amour. Le groupe musical humoristique composé de Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry et Yves P. Pelletier est reconnu pour son humour absurde depuis les années 1980. Leur réputation n'est plus à faire au Québec.

Les dernières semaines ont été parsemées de compositions dans le genre alors que des humoristes, des chanteurs et des artistes de tous les milieux diffusent leur version sur les réseaux sociaux. 

L'arrivée du #Onseprotège a inspiré un bon nombre de personnalités québécoises à véhiculer le message, celui de rester chez soi dans cette atmosphère de crise. Que ce soit sous la forme d'une chanson, d'un message humoristique ou plus sérieux, tous les moyens sont bons pour encourager à respecter les consignes mises en place par le gouvernement.

Ils se sont réunis virtuellement pour partager une parodie de cette chanson ancrée dans la culture québécoise, un de leurs plus grands classiques et l'ont rebaptisée: COVID-19, la maladie qu'on veut pas.

La toute nouvelle composition a été massivement partagée sur Facebook et a atteint plus de 750 000 vues en moins de 15 heures. 

Comme les membres du groupe ont précisé, la durée de la vidéo correspond exactement à « trois bons lavages de mains ».

 

Lors de son apparition à La semaine des 4 Julie le lundi 23 mars, Guy A. Lepage a mentionné qu'il a filmé sa partie du clip juste avant d'entrer en ondes avec Tout le monde en parle

On peut maintenant dire que la vidéo est virale.

Si tu ne l'as pas encore vue, cette parodie ajoutera du soleil dans ta journée. L'interprétation de Rock et Belles Oreilles est hilarante, c'est à ne pas manquer. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications