C'est sur le réseau social Twitter que deux femmes ont décidé de raconter leur témoignage suite à une rencontre avec le chanteur canadien. Ces deux messages accusent Justin Bieber de viol à deux moments différents dans les dernières années et il a pris la parole pour se défendre sur son profil. 

Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.

La première histoire partagée se serait produite lors du 9 mars 2014, alors qu'une femme autrefois âgée de 20 ans, Danielle, raconte avoir été à une soirée à Houston, au Texas, organisée par le gérant de Justin Bieber alors que Selena Gomez était sur place.

La publication racontant les événements a cependant été supprimée suite aux publications de l'artiste sur son compte.

Dans celle-ci, on pouvait lire :

« Nos petits baisers sont devenus une séance de préliminaires. [...] Je lui ai dit de se retirer parce que je commençais à m'inquiéter pour mes amies, mais il était trop tard. Il m'a pénétré avant que j'aie pu dire un mot de plus. » (traduction libre)

C'est alors qu'une prénommée Kadi a répondu en disant qu'elle croit Danielle parce qu'elle a aussi été victime d'actes sexuels le 4 mai 2015 et elle diffuse à son tour son récit publiquement

C'est après que les deux témoignages aient traversé le Web que l'artiste a abordé la situation auprès de ses fans :

« Je n'adresse normalement pas les choses alors que j'ai fait face à des accusations aléatoires tout au long de ma carrière, mais après avoir parlé avec ma femme et équipe j'ai décidé de parler d'un problème ce soir. » (traduction libre)

Dans la foulée de Tweets qu'il a partagés, Justin Bieber tente de prouver publiquement qu'il n'était pas sur les lieux mentionnés dans la première allégation d'agression sexuelle partagée par Danielle. 

Il présente des articles de la sphère médiatique montrant son apparition lors d'un spectacle de musique, des reçus provenant de l'hôtel dans lequel il est resté au lendemain des événements et des photos de ladite soirée. 

C'est à la fin de son intervention sur les réseaux sociaux qu'on peut lire qu'il contactera les autorités afin de prendre des mesures juridiques : 

« Chaque plainte pour abus sexuel doit être prise très au sérieux et c'est pourquoi ma réponse était nécessaire. Cependant, cette histoire est en fait impossible et c'est pourquoi je travaillerai avec Twitter et les autorités pour engager des poursuites judiciaires. » (traduction libre)

Narcity Québec a tenté de rejoindre l'équipe de Justin Bieber afin d'obtenir leurs commentaires et est en attente d'un retour.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter