Depuis quelques semaines, l'influenceuse a annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle irait porter main forte dans les hôpitaux alors que c'était son métier avant son passage à Occupation Double. Le 29 avril, elle était invitée au SHOW-rona virus de l'humoriste Mathieu Dufour et Catherine Paquin s'est confiée sur son retour comme infirmière dans cette période de crise. 

Cath « Peach », qui a l'habitude de répandre du soleil à sa communauté, raconte qu'elle « essaie de répandre le bonheur, mais ce n’est pas le milieu heureux dans lequel [elle] était habituée de travailler. »

Elle explique qu'annoncer son retour dans le milieu à ses fans lui faisait particulièrement peur : 

« J’avais tellement peur de l’annoncer sur les réseaux parce que j’avais tellement peur du jugement, du pourquoi, du si, du ça… Là je suis retournée et je suis en plein dedans. Hey demain je travaille et j’ai hâte. J’ai fait du 40 heures durant les cinq derniers jours. [...] Je l’ai fait pour moi et je suis contente de retrouver ça, vraiment. »

À travers toutes les expériences auxquelles elle fait face présentement au travail, elle aimerait bien en parler avec sa communauté, mais ce n'est pas aussi simple : 

« Des fois, j’aimerais tellement en parler tout le temps, constamment sur mes réseaux, mais premièrement ce serait poche que je parle juste de ça, mettons. Deuxièmement, il y a beaucoup de secrets professionnels, il y a tellement d’histoires que j’aimerais crier sur tous les toits, mais je ne peux pas. Il y a tellement de belles histoires, des histoires d’horreur. »

Elle continue en passant un message qu'elle considère primordial et elle le mentionne à plusieurs reprises : 

« L’important, on ne se mentira pas, c’est de rester chez vous. Grâce au SHOW-rona et à tout ça, les gens sont comme plus portés à rester et ne pas sortir de la maison. »

L'animateur lui demande ensuite comment elle se sent dans tout ça, si elle ressent de l'angoisse face à la possibilité de contracter la maladie à coronavirus et voici ce qu'elle lui répond : 

« Écoute, je vois de tout. C’est sûr que les procédures font en sorte qu’on n'est pas tant à risque de l’avoir. C’est sûr qu’il manque des masques, là on réutilise des masques. Ça, ce n’est pas l’idéal, mais nos boss sont au courant du problème et ils font tout ce qu’ils peuvent. »

« J’ai vu quand même des affaires très moches. J'ai vu plus de décès en un mois de travail qu'en mes cinq dernières années », raconte-t-elle à Narcity.

Malgré le fait qu'elle adore « montrer du bonheur » sur Instagram, Catherine « voit quand même la gravité du projet » et elle ne comprend pas les gens qui continuent de se réunir malgré la situation. 

Elle croit tout de même fermement que c'est important de rester positif et de répandre de la positivité le plus possible autour de soi : 

« En tant qu’infirmière, tu as le choix de passer ton souper à chialer ou à enjoy et moi je pense que c’est ça que j’apporte le plus. Ce n’est même pas tant aux patients, c’est plus à l’équipe. J’arrive et j’essaie tout le temps d’être [de bonne humeur], mais sérieusement c’est vraiment lourd. »

Il est évident que les conditions de travail ne sont pas optimales ces jours-ci : 

« Tous les temps partiels sont rendus temps plein. On fait deux fins de semaine sur trois. Aujourd’hui, tous les gens qui sont en congé de maternité doivent revenir. Tous les gens qui avaient des congés, ils sont possiblement annulés jusqu’en juin. Les infirmières travaillent vraiment fort, moi je travaille avec des héros qui n'ont pas vu leurs enfants depuis un mois. »

L'influenceuse a pris cette tribune pour passer un message qu'il faut continuer d'appliquer au quotidien, malgré l'envie de parfois relâcher les efforts : 

« Je n’arrête pas de le répéter parce qu’eux ils font des sacrifices et vous, votre seul sacrifice c’est de rester à la maison. Pour avoir un été, il faut vraiment que les gens continuent à être stricts. »

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter