Après son retour de voyage à Banff, Lydiane, de Lydiane autour du monde que tu as connue à Occupation Double République Dominicaine, s'est mise à ressentir des symptômes associés à la COVID-19. Bien que ça se soit avéré être l'influenza, mais pour informer ses abonnés, Lydiane d'OD raconte son expérience avec le test du coronavirus.

C'est donc le 12 mars que Lydiane a annoncé son retour du lendemain pour le Québec en affirmant qu'elle comptait suivre les recommandations du gouvernement concernant la quarantaine suite à un voyage.

Le 17 mars, donc seulement quelques jours plus tard, la globe-trotteuse a dû se rendre à la clinique la plus proche afin de faire le test pour la COVID-19, car elle toussait beaucoup, faisait de la fière et de plus, elle est asthmatique. 

En partagent les raisons pour lesquelles elle allait à la clinique, elle a également rappelé à la population de ne pas prendre les précautions à la légère.

C'est finalement le samedi 21 mars au soir qu'elle a appris que ce n'est pas de la COVID-19 dont elle est atteinte, mais de l'influenza, une grippe très violente. 

Comme on peut s'en douter, plusieurs personnes sont inquiètes face à ce virus et les processus de dépistage sont un peu obscurs pour le grand public.

Dans une vidéo Facebook, Lydiane profite de son expérience pour éclairer les autres. 

Ce n'est pas une source absolue, mais son témoignage peut donner une idée d'à quoi s'attendre lors de ce processus. 

Premièrement, elle rappelle qu'il faut absolument appeler le numéro d'information sur la COVID-19 ou le 811. (Il faut maintenant appeler le 1-877-644-4545 et non le 811.) Il n'est pas permis de se présenter directement en clinique ou à l'urgence. 

La ligne est très engorgée et il faut s'attendre à plusieurs jours d'attente. C'est lors de sa deuxième journée d'essai et après 5 heures d'attente qu'elle a finalement pu discuter avec une infirmière, qui a jugé que selon ses symptômes, elle devait effectuer le test.

Elle a souligné la patience et la gentillesse de l'infirmière en question : 

« Je peux pas croire qu'elle passe un appel après l'autre toute sa journée comme ça et qu'elle a une patience infinie... »

Après cette conversation, Lydiane se devait d'attendre l'appel de la clinique la plus proche pour obtenir un rendez-vous de dépistage. 

Elle ajoute que pour certains, le rendez-vous peut être prévu jusqu'à 5 jours plus tard. La malade explique la situation comme suit :

« De ce que j'ai compris du point de presse de M. Legault aujourd'hui, c'est qu'il y a des gens qui sont classés par urgence... »

Pour sa part, elle a reçu un appel 24 h plus tard pour un rendez-vous le surlendemain. 

On lui a conseillé de prendre sa voiture ou s'y rendre à pied, mais on lui a interdit de prendre les transports en commun ou le taxi. 

Rendue sur place, on lui a donné un nouveau masque, on lui a demandé de laver ses mains et elle a ensuite passé un processus pour l'identifier et s'assurer qu'elle avait bien un rendez-vous.

Elle a par la suite été reconduite dans une salle ayant une capacité d'environ dix personnes et dont les places sont séparées par des murets. Les personnes présentes se sont fait demander de laver leurs mains une nouvelle fois, tout comme leur carte d'assurance maladie. 

Lorsque c'était son tour, une personne bien protégée a pris une culture de gorge et un échantillon des sécrétions dans son nez à l'aide de longs cotons-tiges. 

Une fois le test terminé, elle est partie après s'être une nouvelle fois lavé les mains et elle a vu que beaucoup plus de gens attendaient, elle a donc été plutôt chanceuse d'avoir un test aussi rapide. 

Ensuite, elle devait rester en confinement chez elle et éviter de sortir à tout prix. L'attente pour les résultats peut aller de 2 jours à 5 jours environ.

Voici la vidéo complète pour ceux qui aimeraient plus de détails :

 

VIDÉO POPULAIRE Catherine Peach remet son uniforme d'infirmière et laisse sa vie d'influenceuse derrière

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter