Élisabeth Rioux a bien fait son nom, au cours des dernières années, comme jeune entrepreneure au succès grandissant. Celle qui s'est d'abord fait connaître pour sa compagnie de maillots Hoaka, maintenant internationale, s'est récemment lancée dans un projet de lingerie avec quelques associés qui a déjà explosé. Bref, elle a une recette que beaucoup rêvent d'avoir.

Les semaines passées ont d'ailleurs été difficiles parce qu'une jeune entrepreneure québécoise du même milieu s'est fait prendre à revendre des maillots de site à rabais asiatique en son nom. On s'est rapidement tourné vers Rioux en lui demandant si c'était son cas, et celle-ci a expliqué que ses modèles Hoaka étaient 100% originaux, même si plusieurs essayaient de la copier avec des textiles de mois bonne qualité.

Pour encourager les artistes d'ici et pour contrer ce fléau, Élisabeth a décidé de faire un partenariat avec Pony Mtl, la marque d'une illustratrice québécoise nommée Gabrielle Laïla Tittley qui est bien connue des Montréalais pour ses illustrations très colorées et ludiques qu'on peut retrouver sur plusieurs types de vêtements et accessoires.

Elle a sorti des modèles uniques, qui ont été très appréciés des fans:

 

On peut rapidement reconnaître le style de Pony sur les modèles de base d'Élisabeth Rioux, ce qui fait de ces maillots des designs 100% originaux de Montréal.

Toutefois, Élisabeth Rioux met ses fans en garde parce que ce qui devait arriver est arrivé: elle s'est encore fait plagier par des producteurs asiatiques. Si ses anciens modèles étaient plus basiques et on pouvait facilement dire que ce n'était pas original, ces pièces sont artistiques et il n'y a aucune place à l'hésitation.

Dans ses story, Élisabeth Rioux montre la ressemblance, et explique que c'est légal de copier des modèles, mais pas de copier l'art de Pony:

 

En effet, on peut rapidement reconnaitre les designs de Pony reproduits sur des maillots de bain à 19,99$ vendus sur Zaful. Comme la section nouveauté l'indique, les modèles viennent de sortir, alors que la collaboration d'Élisabeth Rioux est annoncée depuis le 11 avril sur Instagram

Toutefois, la jeune femme explique qu'elle n'a pas contacté Zaful: « avec des grosses compagnies comme ça, ça sert presque à rien ». Elle ne compte donc pas entamer de démarches judiciaires parce qu'il « n'y a presque aucun recours possible dans le domaine de la mode ». 

Par contre, la jeune entrepreneure explique que ça lui prend environ un an à développer ce type de partenariat et le développer en entier: « nous, ça nous a pris environ un an de travail. Mais eux, avec le « fast fashion », ça n'a même pas pris un mois et c'était copié ». La frustration est donc palpable alors qu'elle se fâche sur les réseaux sociaux de voir son long travail plagié en un instant. 

Évidemment, Élisabeth invite ceux qui voudraient acheter ces maillots plagiés, et de moins bonne qualité, à ne pas le faire. D'abord, copier l'art d'un artiste québécois pour le revendre à petit prix, c'est assez dommage, mais elle explique surtout que les conditions de fabrication doivent être assez mauvaises pour réussir à vendre à un si petit prix: « Zaful a eu beaucoup de drame parce qu'ils envoient une certaine qualité aux influenceurs pour leur promotion sur les médias comme YouTube, et ensuite, ils envoient une qualité moindre aux acheteurs. Je reçois sans cesse des messages d'abonnés qui ont commandé de là et qui m'écrivent pour s'en plaindre. » 

En comparant les modèles en vente sur Hoaka et ceux sur Zaful, on peut voir une différence de textile: ceux d'Élisabeth Rioux sont en néoprène, alors que ceux de Zaful sont faits d'une combinaison polyester et de spandex.

Rioux nous montre que quelques messages des dizaines qu'elle reçoit actuellement. À ses yeux, c'est important d'éduquer les gens: son produit est peut-être un peu plus cher, mais il est de bonne qualité et vient avec un bon service à la clientèle:

 

Narcity a contacté Zaful pour obtenir des commentaires et nous mettrons à jour cette histoire lorsque nous recevrons une réponse.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter