Au cours des dernières semaines, une nouvelle téléréalité débarquée sur Netflix a explosé en popularité : Too Hot to Handle. Cette émission qui regroupe des célibataires sexy de partout à travers le monde avait choisi une Canadienne pour l'aventure, et on apprend maintenant que Francesca Farago a travaillé au Beachclub de Pointe-Calumet avant son ascension vers la popularité. 

Alors que les téléréalités pour trouver l'amour comme Occupation Double au Québec ou même Love is Blind sur Netflix ont la cote, celle-ci avait une twist assez spéciale. Elle avait pour but de regrouper des « serial swipers » et les forcer à avoir une vraie connexion : aucun rapprochement physique permis, au grand désespoir des candidats. 

L'une des personnes ayant gagné et échouées à la fois est la controversée Francesca. Dès le premier jour d'aventure, la jeune femme d'origine ontarienne a enfreint les règles, ce qui lui a valu pas mal de réactions négatives de ses colocs pendant l'émission, mais aussi beaucoup d'admiration des fans qui trouvaient le tout très divertissant. 

Comme chaque infraction avait un prix qui serait déduit du montant final des gagnants, en commençant par 3 000 $ pour un baiser, la candidate et son amoureux Harry, ont coûté 32 000 $ au groupe par leurs inconduites. 

Toutefois, s'ils n'ont pas du tout gagné la confiance de leurs pairs, ils ont remporté quelque chose de bien plus grand : l'amour. 

Les tourtereaux sont toujours ensemble un an plus tard, et ont tous deux vu leur popularité exploser. Francesca est passée de près de 300 000 abonnées Instagram à 3,8 millions, rien de moins. Si elle vivait déjà d'Instagram avant l'émission, on peut se douter que ses affaires vont bien actuellement. 

Mais, bien avant l'émission, elle a travaillé deux étés au Beachclub de Pointe-Calumet, affirme Olivier Primeau qui a toujours des photos. 

C'est lors des étés 2015 et 2016 que la personnalité a travaillé pour le club actuellement nommé 29e au monde par le DJ Mag.

Elle s'occupait du service aux bouteilles, pendant ces années qui ont marqué l'ascension du club extérieur alors que plusieurs vedettes internationales comme Kylie Jenner et Paris Hilton sont venues y faire la fête.

La photo ci-haut a d'ailleurs été prise la journée ou Dan Bilzerian était en ville pour l'occasion.

Dans la vidéo récapitulative de cette journée qui avait fait couler beaucoup d'encre puisque l'homme était arrivé en hélicoptère, on peut voir Francesca « pop » des bouteilles et faire la fête. 

 

La question qu'on se pose: parlait-elle français? 

Olivier Primeau se rappelle qu'elle parlait un peu français. Elle vient d'Ontario, c'est donc probable.

Toutefois, si elle s'occupait de personnalités comme Dan Bilzerian, le français était peu utile.

À ce jour, Francesca peut encore user du titre de beach babe ; elle a passé une émission complète en maillot de bain, et vient tout juste de lancer sa propre marque de maillots éthiques, Farago the label. Ils se vendent à 150 $ US le bikini et 140 $ le US le maillot une pièce. 

La compagnie est actuellement à l'étape des pré-commandes. 

Pour tout savoir sur cette femme qui est au coeur des discussions, c'est ici.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter