Alors que la série Fugueuse : la suite déroule lentement son récit et ses nouvelles intrigues, les personnages qui ont capturé l’attention des spectateurs dans la première saison font leur apparition au compte-goutte. En effet, l’un des personnages principaux de la première édition, Damien, a tardé à se montrer le bout du nez. Or, maintenant qu’il est de retour, c’est un Damien bien différent qui est représenté à l’écran et pour en savoir plus sur ce dernier, nous avons rencontré l’acteur qui joue son rôle. Ainsi, Yes McCan se confie sur son rôle dans Fugueuse et sur ses nouveaux projets musicaux.

Jean-François Ruel aka Yes McCan est l’acteur derrière le proxénète qui souhaite voir sa carrière musicale décoller.

En plus d’être comédien, Jean-François est un rappeur de talent qui compose même pour la série. Après le succès de Fugueuse, il a sorti un album pour ensuite se retirer de l’œil du public.

Maintenant de retour avec Fugueuse : la suite et plein de projets en tête, il s’ouvre à nous avec passion et assurance dans son parcours et ses aspirations.  

Quatre ans après la première saison, Damien sort de prison. Quelle était la différence dans ta préparation et ta façon de jouer le rôle de Damien dans cette deuxième saison ?

« Je dirais que là, j’étais moins dans des zones connues dans ce qu’on me demandait de livrer. Je n’ai pas eu énormément de préparation, je savais ce que j’allais jouer peut-être un mois avant que ça commence, donc ça a été vraiment intense. Donc j’ai juste donné mon énergie mentale et physique à ça, je me suis pitché là-dedans. »


Comment as-tu réagi lorsque tu as lu le script ?

« J’étais vraiment content, surtout de la tournure d’où ça s’en va avec Damien. C’était juste vraiment un beau cadeau pour moi de pouvoir reprendre le personnage et d’élargir un peu la palette de couleur de ce qu’on a vu avec ce personnage-là qui était déjà, je pense, fascinant et vraiment complexe. 

« Le monde s’est attaché à ce personnage-là même si c’est un personnage terrible. Il a comme une mécanique fascinante et complexe et là, on s’en va complètement ailleurs avec lui. Il sort de prison après quatre ans, il a un enfant, une blonde, il a des conditions de libération qui compliquent sa vie de musicien. Lui ça a toujours été ça, sa passion. Les crimes qu’il a commis, ça n’a jamais été son objectif de vie, ça a toujours été pour supporter [sa musique]. 

« Donc encore une fois il a les roues barrées pour avancer dans sa vie… C’était vraiment intéressant, en fait. »


Quand la journée de tournage est terminée, comment déconnectes-tu de Damien ?

« Je ne sais pas… Je pense que c’est ça le métier. Moi je sors et j’ai pas de problème, je ne me prends pas pour cette personne-là après. 

« Mais je me rends compte que […] je sais pas pendant que je suis dedans, mais après, on se ramasse au mois de novembre et j’avais à peu près le tiers des journées de travail que j’avais la première saison donc moi dans ma tête, ça allait être une moins grosse charge de travail. Mais durant les trois mois de tournage, j’ai pas été capable d’avancer rien. 

« Je me rendais compte à la fin, au mois de novembre quand tout est fini, que tous mes rendez-vous étaient en retard. C’est avec du recul que tu te rends compte : ok ça prend une partie de ma tête. Mais pas la partie grossière où on pourrait se dire ''ahh il décroche pas’’ ou ''ça affecte son personnage'', mais plus que tu donnes toute ton énergie et ton mental a quelque chose. 

« Là, tu reviens chez vous le soir et tu penses : ''Ah non, à ce moment-là j'aurais dû baisser les yeux et ne pas la regarder.'' Ça n’arrête pas et tu cares vraiment pour ça. Mais c’est vraiment cool, c’est vraiment un beau défi. »

En 2019, tu as disparu du regard du public durant un moment. Est-ce que c’était pour travailler sur des projets ou avais-tu simplement besoin d’une pause pour prendre du temps pour toi ?

« Je travaillais sur des projets, mais je dirais que l’année 2019, ça a vraiment été une année de reconfiguration. J’ai travaillé vraiment plus sur l’aspect business du show-business que l’aspect show

« Là, je suis un artiste indépendant, je ne suis plus avec le label avec qui j’étais avant, j’ai quitté le label, le booking, le management.

« On ne se rend pas compte nécessairement de toute la machine qu’il y a derrière qui fait que les œuvres qu’on voit sont acheminées et se rendent à être quelque chose. 

« Il a fallu que je mette tellement de temps là-dedans que mon énergie mentale était focus là-dessus, alors la créativité et faire des concerts et tout ça, c’était moins l’objectif. D’un coup que c’était moins l’objectif, j’étais comme, je n’ai plus rien a donner puis le monde veulent faire des articles sur c’est qui ma blonde et tout ça. Je suis quelqu’un de quiet dans la vie.

« On est dans un univers où on ne s’en rend pas nécessairement compte, mais il y a tellement de bruit. En tant qu’être humain on fonctionne par imitation souvent, puis de voir toute la journée sur le téléphone ce que les autres pensent, ce que les autres vivent, là je suis comme : ''Elle est où ma voix intérieure à moi, il est où mon instinct ?'' Moi j’en ai besoin de ça pour créer.

« J’étais comme, okay, mais si je n’ai rien à push, je n’ai pas envie de mettre des photos de moi dans ma maison pour dire : ''Salut j’ai fait ma vaisselle'' ou ''C’était bon mon souper.'' Je vais shut down [mes réseaux sociaux], je vais prendre mon espace personnel et ça a vraiment été bénéfique. Ça fait que là je reviens comme, vraiment hungry. J’ai le goût de faire de la musique, des show. J’ai hâte de voir c’est quoi les retours de la série. »

Justement en parlant de musique, ta chanson Désirée est à plus de 3 M d’écoutes sur Spotify et tu as annoncé du nouveau en 2020. Est-ce qu’il y a des projets que tu peux partager avec nous ?

« Il y a une chanson qui a été faite pour la série qui est un peu comme une suite de Désirée. C’est une chanson à moi, ce n’est pas une commande pour la série, c’est une chanson que moi, j’avais déjà écrite puis quand la série m’a approché pour me dire : ''on a besoin d’une chanson pour le personnage, en aurais-tu une pour nous ?'' Là, on a retravaillé des bouts pour que sa marche avec la fiction.

« Donc il y a cette chanson-là qui va jouer dans la série et qui va avoir sa sortie propre. »

Est-ce que c’est la chanson qu’on retrouve sur ton Instagram ?

« Oui! C’est celle-là. Donc, pour le reste, je peux dire qu’il va y avoir de la musique d’ici l’été, mais pour la forme, pour ce qui va se passer, je ne sais pas plus que ça. Je travaille là-dessus en ce moment. »

Te vois-tu plus comme un rappeur ou un acteur ou les deux à long terme ?

« C’est drôle parce que quand j’ai quitté le groupe, j’ai fait mon album solo dans le rush. Puis j’avais fait ce que j’avais à faire là-dedans puis j’avais vraiment le goût de jouer et d’aller vers ça. La j’ai rejoué avec Fugueuse 2 et on me parle de projet de jeu et je suis comme : ''J’ai vraiment le goût de faire de la musique.'' 

« J’ai vraiment envie d’avoir de la nouvelle musique qui est [d’actualité], honnête, authentique puis qui est capable de faire bouger la culture en même temps et qui parle au monde. Donc c’est ça le défi et je travaille là-dessus. »

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications