En 2007, le fondateur du Cirque du Soleil a acheté un atoll dans le Pacifique, une petite île du nom de Nukutepipi, d’un peu moins de six kilomètres de longueur et à 700 kilomètres de Tahiti, en Polynésie française.

Guy Laliberté y coordonne des travaux depuis plusieurs années déjà afin d'y aménager un resort hyper luxueux. Enfin, l'endroit est maintenant prêt à accueillir ses premiers visiteurs et les photos sont complètement folles!

Dernièrement, l’artiste, qui a aussi voyagé dans l'espace, a ouvert les portes de l’endroit aux médias locaux de Tahiti et la description qu’ils en font est à tomber par terre.

Hôtel de luxe, laboratoire expérimental, «création», havre de paix sorti du corail… Les qualificatifs ne manquent pas.

Selon les médias locaux, l’endroit aurait été aménagé pour 12 milliards de Fcfp, soit environ 150 M $ canadiens.

L’île de Nukutepipi est officiellement à louer sur Airbnb Luxe et différents sites spécialisés pour la somme d’environ 190 000 $ canadiens la nuit.

Qu'on se le tienne pour dit: la dernière de juillet et la première semaine d’août ne sont pas disponibles. Just sayin!

L’île peut être louée pour des groupes allant jusqu’à 52 personnes. L’atoll a beau être petit, il compte tout de même une résidence principale, deux villas plus petites et 13 bungalows.

L’endroit compte une piscine d’eau douce, une salle de sport, une salle d’entraînement cardiovasculaire, une salle de yoga, une salle de massage, un spa, une salle de loisirs et bibliothèques, une salle de jeux pour enfants, un cinéma, un observatoire astronomique… Bref, vous ne devriez pas vous ennuyer s’il pleut.

À première vue, on ne devrait pas y servir de mac’n cheese: il y a un chef cuisinier sur l’île qui crée un nouveau menu à chaque jour, composé des fruits et légumes biologiques qui poussent sur l’île.

À Nukutepipi, si l’envie de chanter vous prend, sachez que vous aurez accès à un studio d’enregistrement complet, installé par les équipes d’Abbey Road, le célèbre studio de Londres dont le nom restera à jamais collé à celui des Beatles. Juste ça!

Il est beaucoup question de protection de l’environnement et d’autosuffisance à Nukutepipi. Selon La Dépêche de Tahiti, l’endroit est équipé d’un réseau d’alimentation en eau potable qui récupère l’eau de pluie.

Oubliez les moustiques: il n’y en a pas sur l’atoll. Il n’y a pas de rats non plus. Toujours selon La Dépêche de Tahiti, le propriétaire a voulu que ça reste ainsi et les matériaux de construction utilisés ont subi des quarantaines pour ne pas apporter de peste sur l’île. Jolie attention.

Si le coeur t’en dit (et si ton portefeuille le permet), tu peux louer l’endroit ici.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications