Le fait d'avoir des commentaires négatifs quand une personne gagne en popularité est un phénomène qu'on aborde de plus en plus à travers les réseaux sociaux. Après un retour sur YouTube, l'humoriste Rosalie Vaillancourt répond à ces commentaires et ses abonnés ne comprennent pas la haine qu'elle peut recevoir. 

Plusieurs influenceurs ou youtubeurs partagent et s'affirment sur les propos méchants qu'on leur envoie au quotidien. Rosalie ne fait pas exception à la règle et a partagé une vidéo pour en parler :

« Quand on devient connu, on reçoit plein de messages positifs genre "Bravo, t'es née pour faire rire de toi," "Je m'en fous de ce que le monde dit, moi je t'aime," [...] mais je reçois aussi mon lot de personnes qui me détestent. »

Les gens passent des commentaires sur sa voix, son sens de l'humour, ses projets auprès des jeunes ou son choix de blagues. 

Ça ne l'empêche pas d'y répondre avec un ton humoristique. Elle riposte de manière un peu absurde, comme à un commentaire où on lui dit que ce qu'elle dit « ce n'est pas des blagues » :

« C'est sûr que ce gars-là pense que The Office c'est genre une vidéo de surveillance dans un bureau de papiers. »

Elle partage même des messages lui disant qu'elle n'est pas drôle et qu'elle crie sans arrêt. Elle réplique en expliquant qu'elle se fait souvent reprocher d'hausser le ton : 

« Pour vrai, ça fâche tellement les gens quand je crie dans les vidéos. Tout le monde vient m'en parler. Dans la rue, les gens viennent me dire "Tu cries dans tes vidéos" et moi je suis comme "DÉSOLÉE." »

Nombreux sont ceux qui soulignent que c'est plaisant de la voir rire de ces propos déplacés. 

À la fin de la vidéo, elle demande à ses spectateurs s'ils aimeraient qu'elle fasse d'autres segments sur le même sujet et les commentaires demandant une deuxième partie se multiplient rapidement.

Maintenant que la vidéo de Rosalie se rapproche de 150 000 vues en moins de 24 heures, on peut voir que la majorité des messages suite à cette dernière vidéo sont positifs. 

Les fans l'encouragent abondamment à poursuivre ce qu'elle fait et on déduit que ce n'est pas une minorité de messages méchants qui viendront à bout de sa présence dans le monde de l'humour.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter