Qui ne rêve pas tous les jours de pouvoir prendre l'avion dès maintenant et partir en voyage. Pour les agents de bord, c'est ça leur job:  prendre l'avion tous les jours et parcourir le monde tout en étant payé. Le paradis, quoi! Malgré qu'on ait tous déjà rêvé en secret de devenir agents de bord, ce n’est pas tout le monde qui fait le saut. Cependant, ça reste tout de même un métier qui pique pas mal notre curiosité. 

On s'imagine souvent que la vie d'agent de bord c'est glamour et jet-set parce qu'ils voyagent tout le temps. Par contre, on ne connaît pas réellement l'emploi du temps d'un agent de bord et il y a encore plein de questions sur les dessous de cette job qui pique notre curiosité. C'est pourquoi on s'est entretenue avec Alexandra Lapierre, une agente de bord montréalaise pour Jazz Aviation qui est basée à Vancouver, afin qu'elle nous dépeigne un portrait de son quotidien hors de l'ordinaire.

À lire aussi:  L'agent d'Alanis et LP nous explique exactement c'est quoi sa job d'agent d'influenceurs

Alexandra Lapierre a 25 ans et elle est agente de bord depuis maintenant 7 mois. Elle a décidé de poursuivre cette carrière suite au drame de l'écrasement d'avion de Jean Lapierre et de sa famille survenu en 2016:  « Il y a cinq membres de ma famille qui sont décédés suite à un accident d’avion et pour moi c’est important la sécurité et je veux être présente pour les passagers.» 

Maintenant basée à Vancouver, Alexandra précise qu'elle s'attendait à devoir déménager pour son travail. « Si tu vis à Montréal, prépare-toi à déménager en tant qu'agent de bord, car souvent ils t'envoient à Calgary, Vancouver ou Toronto.» Il y a une liste d'attente pour revenir à Montréal. 

Pour Alexandra, ce mode de vie la comble et elle apprécie les nombreux avantages dont l'horaire qui est assez flexible. Son horaire change chaque mois et elle peut choisir ses préférences: « Je peux demander dans mes préférences de travailler sur un certain type d’appareils, de commencer tard ou tôt, de travailler seulement une journée ou 4 jours de suite... les possibilités sont infinies. Certaines personnes aiment travailler 16 jours de suite pour avoir 15 jours de congé, moi j’aime bien travailler 3 jours et être en congé 4 jours pour passer du temps avec mon chien et mon copain, mais parfois je pars en voyage donc j’essaie de condenser le tout.»

Justement, un autre avantage d'être agent de bord, c'est que tu peux voyager sur ce qu'on appelle des passes. Ce sont des rabais sur les billets d'avion avec quelques compagnies aérienne qui permettent de voyager pour presque rien. Il faut tout de même préciser que les passes veulent aussi dire de voler en stand-by, donc seulement s'il y a de la place sur le vol. 

Une autre question qu'on se posait était à propos du salaire à savoir si elle est payée seulement pour les heures de vol ou bien lorsqu'elle est à l'extérieur aussi. Elle répond: 

« Nous sommes payés lorsque la porte est fermée seulement. Certaines compagnies ont un minimum crédit, ce qui veut dire que même si je travaille deux heures je vais être payée plus que deux heures, pour ma compagnie le minimum est de 4,5h. Cependant nous pouvons parfois être payés selon le nombre de temps total en poste par exemple si je fais le dernier vol le soir, je dors à l’hôtel pendant 4-5 heures et je travaille le premier vol le matin, je serai payée du début du premier vol à la fin du deuxième vol. »

Elle peut faire jusqu'à 7 vols par jours, mais cela peut varier selon les compagnies aériennes. Lors des vols, ce n'est pas tous les agents de bord qui ont le même rôle, même si on ne s'en rend pas toujours compte. 

« Il y a la Incharge, elle s’occupe de transmettre les informations aux pilotes, des annonces, de s’assurer que tout est en place, elle délègue et s’occupe habituellement de la classe affaires. Ensuite il y a celle qui s’occupe de la galley qui est la cuisine, elle s’assure que tout est rempli, que les repas sont cuits, qu’il y a assez de breuvages, elle fait le thé et le café. Il y a aussi les Flight Attendant qui aident au bon déroulement et servent les passagers. Il est important de noter ici que le training n’est pas basé sur le service mais bien la sécurité, car notre travail premier est d’évacuer un appareil en 90 secondes. 

Voici une journée typique pour Alexandra :

5:00 : Réveil, déjeuner et se préparer: un look épuré avec un chignon liché, pas de piercings, ni de tatouages et pas trop de bijoux, sauf une montre qui est importante à avoir.
6:00 : Je vais porter mon chien à la garderie
7:10 :  Je dois être à l’aéroport
7:25 : Je dois être à l’avion pour le vol à 8:10
7:30-7:50 :  S’assurer qu’il y a des boissons et de la nourriture, s’assurer que tous les éléments de sécurité sont en place, que les bonbonnes de feu et d’oxygène sont assez rempli, ainsi qu’un petit briefing avec les pilotes et l’équipage. 
7:50 : Les passagers arrivent 
8:10 : La porte doit être fermée, nous souhaitons la bienvenue, faisons la démonstration de sécurité, et regardons si les tables et les chaises sont dans la position verticale, tout est sous le siège devant les passagers et que les ceintures sont attachées.

« Pendant le vol, nous servons les boissons et offrons de la nourriture. Après avoir servi les passagers habituellement nous ramassons les déchets peu après et regarnissons nos trolley pour le prochain service. Par la suite nous pouvons lire un livre, parler entre collègues ou avec les passagers, certains appareils ont des lits pour des voyages plus longs donc nous allons nous reposer.» 


15:06 :  Arrivée à destination, on salue les passagers, prend tous nos objets personnels et sort de l’avion avec l'équipage.

« Nous attendons un shuttle et partons ensuite vers l’hôtel.  À destination certains aimeront sortir certains aimeront rester dans leur chambre, car c’est très épuisant parfois.»

Alexandra est consciente que l'horaire du temps d'un agent de bord n'est pas pour tout le monde:  « c’est certain que si tu ne veux pas manquer un Noël en famille , ce n’est peut-être pas la place. Parfois c’est long il y a des tempêtes, de la pluie, du retard... les clients sont fâchés ils ont manqué leur connection, mais l’agent de bord est dans la même situation.» Malgré tout cela, Alexandra adore son travail et elle est ravie d'avoir fait le saut. 

 

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications