Search on Narcity

apprendre

Les chauds rayons du soleil, le vent calme, la neige qui s'est doucement transformée en étendue d'eau, ça sent définitivement le printemps dehors et c'est loin de nous déplaire! 

Pour plusieurs, les températures clémentes offertes par Dame Nature depuis quelques jours sont synonymes de festivités et de cocktails divers à savourer tout au long du printemps et de l’été. De plus, avec la Saint-Patrick à nos portes, cela représente une autre bonne raison de célébrer! 

Keep reading... Show less

Alors que le mois de mars vient tout juste de débuter, les demandes d’admission se poursuivent pour la rentrée d’automne. Il reste encore plusieurs programmes encore ouverts et les admissions vont bon train à l’Université Laval.

Il reste que décider quel parcours d’études ou de carrière on veut entreprendre n’est pas toujours un choix facile. En revanche, quand on a l’option de suivre sa formation dans un environnement comme celui d’ULaval, on n’y pense pas deux fois. Et si tu fais partie de ceux qui n’ont pas encore déposé une demande d’admission, il n’est pas trop tard pour le faire!

Keep reading... Show less

Pour t'assurer de ne pas t'ennuiyer, on a dénicher 28 choses à faire pour travailler sur ta personne durant le confinement.

Avec le prolongement des mesures en zone rouge, les activités sont annulées pour la grande majorité et les rassemblements sont interdits. 

Keep reading... Show less

Plus jeune, je regardais les Gilmore Girls et la belle relation entre Rory et Lorelai et je rêvais, moi aussi, d’avoir un enfant aussi jeune pour avoir une aussi belle relation.

Quand j’ai atteint mes 16 ans, j’ai réalisé que ça n’avait aucun sens : moi qui rêvais de l'université et d’indépendance, je n’étais clairement pas là. Je me suis donc mise à rêver de mes 24 ans : l’âge où t’es un adulte, t’as une job (en théorie), bref, l’âge parfait pour te marier. 

Keep reading... Show less

On s’est tous déjà brûlé en touchant quelque chose qu'il nous avait été clairement dit de pas toucher. On dirait que ça fait partie de nous : apprendre de nos propres erreurs, et non de celles des autres. On s’en fout de savoir comment toi tu t’es planté, c’est en se plantant nous même, bien comme il faut qu’on tire une vraie leçon de vie. En vivant des déceptions, en ayant des regrets et en bûchant, comme on dit si bien en québécois.

Ces choses-là, c’est correct de les apprendre « sur le tas », surtout dans ta vingtaine, parce que c’est l’âge où tes parents arrêtent de te couver.

Keep reading... Show less