Search on Narcity

vehicules

Alors que Justin Trudeau a invoqué la Loi sur les mesures d'urgence pour renforcer le pouvoir des policiers.ères, le convoi des camionneurs.euses se poursuit à Ottawa ce week-end du 19 et 20 février. En réponse à ces événements, dans un entretien accordé à CBC, le maire de la ville, Jim Watson, a déclaré qu'il souhaite vendre les voitures et les camions qui ont fini à la fourrière pendant la manifestation au lieu de les rendre aux propriétaires.

« Nous avons en fait la capacité de confisquer ces véhicules et de les vendre », a indiqué ce 19 février Jim Watson, avant de poursuivre « et je veux les voir vendus. Je ne veux pas le retour de ces personnes qui ont causé tant de frustration et d'angoisse dans notre communauté ».

Keep reading... Show less

C'est le début de la fin pour les véhicules à essence. Le Québec veut devenir le premier état en Amérique du Nord à interdire la vente de véhicules automobiles à émissions de gaz à effet de serre dès 2035. Québec solidaire propose même de devancer cette cible pour 2030.

Le gouvernement propose un projet de règlement pour renforcer la norme déjà en vigueur sur les véhicules zéro émission (VZE) pour assurer une offre grandissante sur le marché québécois. Le projet vise 632 000 véhicules électriques en 2025, 1,5 M en 2030 pour atteindre 3,5 M en 2035. L'an 2035 est aussi la date butoir fixée par le gouvernement fédéral pour la fin de la vente de véhicules possédant un moteur à combustion.

Keep reading... Show less

Avec maintenant 30 concessionnaires ouverts, dont 20 au Québec et 9 aux États-Unis, la réputation du groupe HGrégoire n'est définitivement plus à faire dans le secteur automobile.

Le concessionnaire québécois de véhicules d'occasion a d'ailleurs réussi à percer le marché américain et a ouvert la nouvelle succursale HGreg INFINITI Monrovia en décembre dernier sur la côte ouest, en Californie! 

Keep reading... Show less

Le lundi 16 novembre, le premier ministre François Legault a dévoilé le plan d'économie verte lors d'un point de presse accompagné du ministre de l'Environnement, Benoit Charette.

« On a un devoir, surtout un devoir envers les prochaines générations. […] Le Québec a le devoir de faire sa part », a mentionné le premier ministre avant d'annoncer le plan.  

Legault mentionne que le Québec va dans la mauvaise direction et n'atteint pas les objectifs de réduction de GES (gaz à effet de serre) qui avaient été fixés pour 2020.

Keep reading... Show less