Search on Narcity

campagne de vaccination

La rentrée scolaire arrive à grands pas et avec ce flot de rencontres qui va de pair avec les classes remplies d'étudiant.es, la Santé publique craint une recrudescence de cas de COVID-19 au Québec. Il semblerait que la Belle Province n'en ait pas fini avec le virus, bien que la situation se soit nettement améliorée depuis les derniers mois.

En conférence de presse ce mercredi 24 août, le directeur national de santé publique, Dr Luc Boileau, a annoncé le devancement de la campagne de vaccination chez les adultes de plus de 18 ans afin de réduire les chances d'une augmentation des cas qui pourrait subvenir en septembre.

Keep reading... Show less

En conférence de presse, ce mardi 16 août, François Legault, Christian Dubé et Dr Luc Boileau ont fait le point sur la situation épidémiologique dans la province. Le premier ministre du Québec a indiqué que la campagne de vaccination automnale contre la COVID-19 est lancée et a, par la même occasion, dévoilé le calendrier par tranche d'âge pour aller chercher ta dose de rappel.

« On apprend à vivre avec le virus, mais malheureusement ce n’est pas fini. La COVID-19 est toujours là et le réseau de la santé reste sous pression. En plus, on va avoir le retour au travail et la rentrée scolaire. Le retour en septembre, ça veut dire plus de contacts, plus de contagion », a déclaré François Legault dans une publication Instagram.

Keep reading... Show less

Un cas sur deux de la COVID-19 au Québec serait maintenant attribuable au nouveau variant BA.2 qui est de « beaucoup plus contagieux » que l'Omicron, selon l'information partagée durant la conférence de presse.

« Le Québec va connaître une recrudescence des cas », a prévenu le directeur national de santé publique par intérim, Dr Luc Boileau, en conférence de presse le 23 mars, ce qui explique que la levée du port du masque obligatoire ne sera pas devancée pour le moment.

Keep reading... Show less

Santé Canada a approuvé le vaccin de Medicago pour combattre la COVID-19 chez les 18 à 64 ans, le 24 février 2022.

L'organisme fédéral de la Santé « a déterminé que le vaccin répond à ses exigences rigoureuses en matière d'innocuité, d'efficacité et de qualité et que les avantages du vaccin l'emportent sur les risques possibles ». Pour l'instant, ce vaccin est seulement autorisé au Canada.

Keep reading... Show less

Une révision complète du processus de vaccination a été entamée au CIUSSS de l'Estrie–CHUS ce 17 février suite à une erreur de vaccination. Quatre enfants auraient reçu le mauvais vaccin au centre de vaccination situé à Cowansville et se seraient fait injecter une demi-dose du vaccin Moderna au lieu de recevoir la formule pédiatrique du vaccin de Pfizer-BioNTech.

Selon ce que le CIUSSS a mentionné à Narcity, ce sont 32 jeunes qui ont reçu un vaccin à ce centre cette journée-là. « À la suite de vérifications, il n’a pas été possible d’identifier les quatre enfants qui ont reçu le produit Moderna », a précisé l'organisme qui a dû communiquer avec les parents de la trentaine d'enfants concernés.

Keep reading... Show less