Search on Narcity

jeux paralympiques

Dans le domaine du sport aussi, des voix s'élèvent contre l'offensive militaire de la Russie en Ukraine. À quelques jours du coup d'envoi des Jeux paralympiques d'hiver de 2022, le Comité paralympique canadien souhaite l'exclusion des athlètes russes et biélorusses des Jeux paralympiques et des compétitions sportives internationales.

Se disant « profondément » préoccupé par les événements ayant cours en Ukraine, le Comité paralympique canadien demande que le Comité international (IPC) applique « les sanctions les plus sévères dont il dispose juridiquement ».

Keep reading... Show less

Après une cinquième participation aux paralympiques, l'athlète Montréalais Brent Lakatos, originaire de Dorval, sera le porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de clôture de Tokyo 2020.

« C'est un grand honneur de représenter son pays aux Jeux et c'est fantastique d'être le porte-drapeau en plus. Je n'ai jamais rien fait de tel. Je suis monté sur le podium, j'ai entendu notre hymne national, mais je n'ai jamais eu la chance de porter le drapeau. J'ai hâte et j'espère que les Canadiens seront fiers de moi », a indiqué Brent Lakatos, dans un communiqué de presse, ce 3 septembre.

Keep reading... Show less

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Keep reading... Show less

Une nouvelle prouesse sportive vient d'être réalisée par l'étoile montante de la nage en style libre Aurélie Rivard, une Québécoise originaire de St-Jean-sur-Richelieu. À seulement 25 ans, elle vient de remporter la première médaille d'or du Canada aux Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo, ce 28 août.

Il lui aura fallu 58,14 secondes pour nager les 100 m style libre S10, laissant les Néerlandaises Chantalle Zijderveld et Lisa Kruger loin derrière elle, avec un temps avoisinant les une minute, respectivement 1 :00,23 et 1 :00,68.

Keep reading... Show less

Du 24 août au 5 septembre, c'est au tour des athlètes paralympiques canadien.nes de briller sous les feux de la rampe et de représenter leur nation aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020. Certain.es y sont pour la première fois, d'autres sont des vétérans. Toustes ont un but, voire un rêve : revenir avec une médaille au cou. Voici ce que le Canada a récolté comme médailles jusqu'à maintenant.

Malgré le décalage horaire de 13 heures et qu'il peut être difficile de suivre les 128 athlètes dans leurs différentes compétitions respectives, rien n'empêche de se tenir à jour quant au nombre de médailles que le Canada a remporté jusqu'à présent.

Keep reading... Show less