Search on Narcity

4e vague

Après plusieurs années de pandémie au Québec, François Legault, le premier ministre du Québec, souvent critiqué pour sa gestion de la crise, s'est adressé aux Québécois.es pour leur dire que « le pire » est passé.

« La bonne nouvelle, c'est qu'on est vraiment en train de se sortir du pire de la pandémie », a indiqué François Legault, ce 16 octobre, dans une publication Facebook, avant d'énumérer les mesures mises en place par le gouvernement pour gérer la crise sanitaire comme la vaccination de 90 % de la population des 12 ans et plus.

Keep reading... Show less

La quatrième vague de COVID-19 se confirme au jour le jour au Québec, alors que les autorités sanitaires rapportent quotidiennement des chiffres élevés. Dans les dernières 24 heures, 879 nouvelles infections ont été dénombrées et certaines régions sont plus touchées que d'autres.

C'est ce qui ressort des plus récentes données ouvertes du ministère de la Santé et des Services sociaux publiées ce vendredi 10 septembre. Trois régions sont particulièrement frappées et elles sont toutes dans la région métropolitaine, soit Montréal, Laval et la Montérégie.

Keep reading... Show less

Une 4e vague s'installe dans la Belle Province puisque les cas de COVID-19 sont à la hausse et Santé Québec a annoncé sur Twitter, qu'il y a eu 666 nouveaux cas enregistrés ce 3 septembre. Ce nombre, considéré comme «diabolique», a fait réagir les Québécois.es en commentaires.

Actuellement, ces 666 cas sont composés de 466 personnes non vaccinées ou ayant reçu une seule dose il y a moins de 14 jours. À ce chiffre, s'ajoute 76 cas vaccinés d'une première dose depuis minimum 14 jours et 124 cas complètement vaccinés depuis 7 jours.

Keep reading... Show less

Avec le nombre de cas de COVID-19 augmentant de façon considérable depuis les dernières semaines et le variant Delta qui gagne du terrain, une quatrième vague commence à voir le jour dans la province.

Pour mieux comprendre la situation, le Dr Michel Roger, microbiologiste en chef au Laboratoire de santé publique du Québec de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a expliqué à Narcity pourquoi ce variant est si préoccupant et les impacts qu'il peut avoir sur les citoyen.nes.

Keep reading... Show less