Search on Narcity

mairie de montreal

L'année 2021 tire à sa fin et a amené avec elle son lot de moments cocasses, surprenants et loufoques en politique. Avec les élections municipales et fédérales, les réunions sur Zoom ainsi que les nouvelles liées à la COVID-19, les politicen.nes ont eu plusieurs occasions de faire de faux pas dans les derniers mois.

Petits malaises, grossières erreurs, propos étranges, initiatives plutôt sympathiques ou tollés médiatiques, voici donc quelques-uns des moments de nos politicien.nes canadien.nes qui ont fait le plus jaser. Prépare-toi à grincer des dents!

Keep reading... Show less

En pleine campagne électorale, la mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante et son mari Pierre-Antoine Harvey ont fait un arrêt sur le plateau de La semaine des 4 Julie ce 21 octobre. Comme c'était leur première entrevue télévisuelle ensemble, l'animatrice Julie Snyder en a profité pour questionner le couple sur leur rencontre et c'est assez cocasse.

« Ça fait 25 ans qu'on est ensemble, Tinder n'existait même pas », a d'abord lancé la femme politique. Son mari a poursuivi en racontant qu'à cette époque, il étudiait dans un microprogramme à l'université avec elle et il l'avait remarquée dans les cours.

Keep reading... Show less

Ces derniers jours, tu as dû voir ce drôle de « meme » pulluler sur tes réseaux sociaux : les « red flags ». Ils sont tellement tendance en ce moment que le compte Facebook de la Ville de Montréal s'en est servi dans une publication. Cependant, la blague s'est un peu retournée contre la mairie puisque les Québécois.es ont utilisé ce « meme » pour la roaster, et ce bien sûr, avec une touche d'humour.

Initialement, l'intention de la Ville était de faire passer un message écologique : « Quand ta nouvelle fréquentation préfère utiliser un sac de plastique plutôt qu'un sac réutilisable 🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩🚩 », avait-elle indiqué ce 20 octobre.

Keep reading... Show less

La joueuse de tennis québécoise Leylah Fernandez fait briller le Québec à l'international, alors qu'elle participera ce week-end à la finale féminine du U.S. Open, à New York. Valérie Plante s'est d'ailleurs laissée emporter et a prononcé l'imprononçable en commettant un lapsus hilarant.

Lors d'un point de presse au lendemain de la victoire historique de la tenniswoman québécoise ce 10 septembre, la mairesse de Montréal lançait une pluie d'éloges à l'égard de la jeune de 19 ans, mais l'inévitable est arrivé, selon ce qu'on peut voir dans une vidéo partagée par le journaliste de Radio-Canada Thomas Gerbet.

Keep reading... Show less