Justin Trudeau s'excuse pour son voyage à Tofino lors du jour férié du 30 septembre

« C'était une erreur... »

Éditrice, Narcity Québec
Justin Trudeau s'excuse pour son voyage à Tofino lors du jour férié du 30 septembre

Lors de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le 30 septembre 2021, le premier ministre Justin Trudeau s'est retrouvé dans l'eau chaude — ou plutôt dans l'eau froide de Tofino — alors qu'il aurait été aperçu sur une plage de l'endroit, pendant une escapade en famille en Colombie-Britannique.

Ce mercredi 6 octobre, lors d'un point de presse, le premier ministre, réélu il y a quelques semaines seulement, a présenté ses excuses pour ce voyage qu'il qualifie comme une « erreur ».

« C'était une erreur de choisir de voyager ce jour-là, le 30 septembre, et je le regrette. C'était un moment important pour se recueillir en tant que Canadien pour réfléchir à la réconciliation », a lancé M. Trudeau.

Selon l'itinéraire du premier ministre, des réunions privées à Tofino, en Colombie-Britannique, étaient à son horaire le 30 septembre, tandis que du temps personnel était prévu au même endroit pour les journées du 1er au 4 octobre.

Lors de son passage dans l'Ouest, le politicien avait été invité par la cheffe de la communauté de Tk'emlups te Secwépemc, Rosanne Casimir, pour une commémoration, mais ne s'était pas présenté. Il s'est d'ailleurs excusé à ce sujet également.

« Je suis content d'avoir pu parler avec la cheffe Casimir de Kamloops pour offrir mes excuses et pour m'engager à venir la visiter et à visiter la communauté dans les semaines à venir », a-t-il affirmé.

En mai 2021, la Première nation de Tk'emlúps te Secwépemc avait annoncé que les dépouilles de centaines d'enfants ont été retrouvées sur les lieux d'un ancien pensionnat autochtone de Kamloops.

La Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être offre du soutien et des services d'intervention en cas de crise à tous les peuples autochtones du Canada, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au 1-855-242-3310 et en ligne sur leur site Web.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Après avoir semé la controverse à travers les médias et les réseaux sociaux, les passager.es québécois.es qui ont fait le party à bord d'un avion s'envolant vers Cancún le 30 décembre dernier ont même fait réagir le premier ministre du Canada Justin Trudeau. Ce dernier les a qualifié.es de « sans-desseins qui décident de partir comme des ostrogoths en vacances, » déclenchant un nombre de recherches record pour le mot « ostrogoth » sur Google.

C'est lors d'un point de presse diffusé le mercredi 5 janvier que M. Trudeau a abordé la situation alors que des personnalités publiques ont partagé des vidéos montrant des membres du groupe 111 Private Club, dansant, chantant, buvant de l'alcool et fumant la cigarette électronique, tout en étant debout et sans masque pendant le vol nolisé et privé :

Continuer à lire Show less

Des Québécois.es sont parti.es en destination de Tulum au sud du Mexique, ce 30 décembre et ont fait le party à bord d'un vol Sunwing en direction de Cancún, ce qui a indigné la population, y compris le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. Il s'est prononcé sur le sujet en conférence de presse ce 5 janvier.

« Une gang de sans-dessein qui décide de partir comme des ostrogoths en vacances, c'est extrêmement frustrant, c'est démoralisant et je peux vous dire que Transport Canada et le gouvernement du Canada prennent ça très au sérieux, on va faire des suivis sur comment ça s'est passé », s'est exclamé Justin Trudeau.

Continuer à lire Show less

Après que des images de Québécois.es faisant le party à bord d'un avion aient largement circulé dans les médias et sur les réseaux sociaux, la compagnie aérienne Sunwing a décidé d'annuler leur vol de retour vers Montréal, prévu le 5 janvier 2022.

« Au cours d’un vol nolisé privé entre Montréal et Cancún le 30 décembre 2021, un groupe de passagers a adopté un comportement turbulent et a contrevenu au Règlement de l’aviation canadien ainsi qu’à plusieurs règlements de santé publique », indique d'abord Sunwing dans une déclaration envoyée à Narcity.

Continuer à lire Show less

La vaccination de la troisième dose va être offerte à la population générale du Québec à partir de cette semaine du 4 janvier et pour ce faire, Justin Trudeau a indiqué sur Twitter que des membres des Forces armées canadiennes ont été déployées pour aider la campagne de vaccination au Québec.

« Mise à jour pour les Québécois : des membres des Forces armées canadiennes ont été déployés pour faciliter la planification, fournir un soutien logistique et aider à l’administration des vaccins contre la COVID-19. On fera tout ce qu’on peut pour protéger votre santé. On reste là pour vous », a expliqué le premier ministre du Canada sur Twitter.

Continuer à lire Show less