Une deuxième personnalité d'Occupation Double en « date » à Célibataires à Boutte

Sa première « date » depuis son célibat.
Cheffe de division, Narcity Québec
Célibataires à Boutte

La nouvelle docu-réalité sur le célibat en 2020 à Montréal et en temps de pandémie, Célibataires à Boutte, a fait bien jaser au cours des dernières semaines. D'abord à cause de son concept assez unique, mais également parce qu'un candidat d'Occupation Double Chez Nous, Charles, était à l'émission qui a été filmée cet été, et ce, en sachant qu'il irait à OD.

Mais Charles, le « leader d'OD », n'est pas la seule personnalité publique d'Occupation Double à participer à Célibataires à Boutte.

Ce mercredi, c'est Jessie Nadeau, d'OD Bali, qui sera en date avec Marie Gagné, la participante queer de l'émission.

La sélection de l'éditeur : Noovo confirme qu'il y aura des conséquences pour Éloïse à Occupation Double

[rebelmouse-image 25999254 alt="C\u00e9libataires \u00e0 Boutte" photo_credit="C\u00e9libataires \u00e0 Boutte | Courtoisie de Canal Vie" expand=1 original_size="1842x956"] Célibataires à Boutte | Courtoisie de Canal Vie

Jessie Nadeau s'est fait connaître en 2017 comme première candidate pansexuelle à Occupation Double. Malgré sa longue relation avec PH Cantin, de son édition d'OD Bali, l'artiste et activiste a toujours été très claire sur sa sexualité et ses intérêts. 

Dans un aperçu de l'épisode de mercredi partagé par Canal Vie, on peut voir un réel intérêt de la part des deux participantes. 

Jessie raconte que c'est sa première date depuis son célibat et s'est avouée stressée par ce moment.

Marie n'a pas caché son intérêt pour la personnalité publique qu'elle connaissait déjà un peu :

« Jessie ça a toujours été quelqu'un que je trouvais extrêmement intéressant. Quand on se voyait, j'étais en couple, elle était en couple, mais ça a toujours été quelqu'un que j'étais comme : "Ça pourrait définitivement être une personne qui m'intéresse dans la vie de tous les jours." Maintenant qu'on est les deux célibataires, qui sait? »

Le Bloc Québécois (BQ) a fait sourciller plusieurs Québécois durant le week-end en dévoilant sa campagne du temps des Fêtes, où les gens sont invités à utiliser le « Bonjour-Ho » au lieu du controversé « Bonjour-Hi » dans les lieux publics de Montréal.

Des affiches publicitaires ont donc été confectionnées dans ce sens, où on aperçoit le Père-Noël, vêtu aux couleurs du BQ, avec ledit slogan en grosses lettres et un voeu pour les Montréalais :

« En 2021, on se souhaite un Montréal en français. »

Continuer à lire Show less

Si tu ne t'es jamais intéressé à ton signe astrologique, c'est le moment idéal. Puisque la ville de Montréal est en confinement prolongé pour les deux prochaines semaines, quelques conseils — offerts par les planètes et les étoiles, rien de moins — ne sont pas de trop.  

Narcity s'est donc entretenu avec l'astrologue Eliza Robertson pour avoir un aperçu du futur de chaque signe astrologique pour le reste du mois de novembre. 

La sélection de l'éditeur : François Legault n'exclut pas la possibilité de fermer les écoles au Québec

Continuer à lire Show less

L'an dernier, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) avait piégé des automobilistes dans une vidéo percutante. Cette année, elle revient en force avec un panneau interactif mis en place à Montréal et et qui jase avec les piétons.

C’est sous le thème « Laissez passer un piéton, protégez toute une vie » que se déroule, du 19 octobre au 15 novembre, la campagne de sensibilisation.

Continuer à lire Show less

Ce que tu veux savoir sur Marie Gagné, la participante queer dans «Célibataires à boutte»

« J’aime ça mettre un petit pourcentage sur ma sexualité. »

L’émission qui suit 5 jeunes femmes célibataires a été diffusé pour la première fois le mercredi 23 septembre sur les ondes de Canal Vie. Une d’entre elles se démarque par son orientation sexuelle, Marie Gagné, la participante queer dans Célibataires à boutte.

Dès le premier épisode, Marie doit expliquer le terme queer à son prétendant, qui essaie de le deviner en proposant que « ça doit venir de Los Angeles ça ».

Continuer à lire Show less