Connexion

Les mesures sanitaires se resserrent à nouveau, avec la deuxième vague qui s'abat officiellement sur le Québec. Le nombre de personnes permises lors d'un rassemblement privé est d'ailleurs passé de dix à six depuis le 21 septembre dans les régions en mode alerte orange. 

Avec toutes les consignes qui se créent depuis le printemps et tous les changements qui les concernent, certains citoyens ne savent peut-être plus trop où donner de la tête.

Et la confusion semblait planer avec cette nouvelle règle sur les rassemblements privés.

La sélection de l'éditeur : Occupation Double Chez Nous : Il y a un premier couple officiel et il s'est confié à nous

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a donc apporté des précisions en utilisant des emojis dans un tweet en deux parties.

« Précision sur les rassemblements privés : 6 personnes max sans égard au nombre d’adresses OU 2 familles de 2 adresses différentes max ».

C'est alors que le ministre a donné des exemples plus précis et concrets à l'aide d'emojis.

Pour les régions en mode alerte orange, il s'agit bien d'un maximum de six personnes pour les rassemblements privés, si ces dernières résident à plus de deux adresses différentes. 

Par exemple, une personne vivant seule peut convier cinq amis ou membres de la famille à la visiter, même si ces derniers habitent à cinq adresses différentes, comme le montrent les emojis de six visages.

Et le nombre de personnes permises peut dépasser six lorsque toutes ces personnes habitent à seulement deux adresses différentes.

Deux familles de quatre personnes peuvent donc se visiter en toute légalité. D'autres petits emojis l'illustrent bien dans le tweet du ministre.

Il faut par contre préciser que Christian Dubé ainsi que le gouvernement suggèrent plutôt d'éviter les rassemblements et de « limiter les contacts » à l'heure actuelle.

Rappelons aussi que les consignes sanitaires diffèrent dorénavant d'une région à l'autre depuis la mise en place du système d'alerte.

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Ville de Québec, dans ta boîte courriel.