Sign in
FR - Nouvelles

Plusieurs voyageurs sont exemptés de la quarantaine à l'hôtel au Canada et voici pourquoi

Certains n'ont pas à payer jusqu'à 2 000 $ pour le séjour à l'hôtel.
Voici les exemptions à la quarantaine de trois jours pour les voyageurs canadiens

On sait que tous les voyageurs qui reviennent au Canada en avion doivent maintenant faire une quarantaine de trois jours à l'hôtel — à leurs frais — pour attendre les résultats du test de dépistage à la COVID-19.

Ce séjour peut être coûteux, mais le gouvernement a prévu plusieurs exemptions à la quarantaine et ça pourrait te concerner.

La sélection de l'éditeur : Maxime de Big Brother revient sur son discours à Kevin et le comportement de Camille

Exemption pour raisons médicales 

D'abord, il faut savoir que quarantaine ou non, il est quand même obligatoire de fournir un test de dépistage à la COVID-19 à l'arrivée au Canada.

Malgré tout, une personne qui arrive au pays pour recevoir des soins médicaux essentiels dans les 36 heures suivant le passage à la frontière n'est pas tenue de passer par l'hôtel. Les soins en question ne doivent pas être liés à la COVID-19, et la personne est gardée sous surveillance médicale durant quatorze jours.

À l'inverse, une personne qui doit sortir du Canada pour recevoir des soins médicaux essentiels sera aussi exemptée, ainsi que son accompagnateur, le cas échéant.

Deux preuves seront alors nécessaires : un avis écrit d'un professionnel de la santé canadien pour attester de la nécessité de se déplacer à l'étranger, ainsi que la confirmation que les soins ont eu lieu.

Étudiants et professionnels de la santé

Si tu es étudiant, ça pourrait te concerner! Ceux qui fréquentent un établissement d'enseignement aux États-Unis et qui reviennent à leur résidence sont exemptés.

Les étudiants et les professionnels du domaine de la santé peuvent venir au Canada sans faire la quarantaine s'ils sont autorisés à pratiquer leurs fonctions au pays.

Dans tous les cas, les permissions sont accordées à la « condition [qu'on] ne s'occupe pas directement de personnes âgées de 65 ans ou plus au cours de la période de 14 jours qui commence le jour où elle entre au Canada », selon les autorités.

Travailleurs essentiels

Les personnes qui s'occupent de transporter des personnes ou de la marchandise ou qui doivent traverser la frontière pour se rendre « à leur lieu de travail habituel » ne sont pas obligées de passer trois jours à l'hôtel.

Cela inclut, par exemple, les camionneurs, les membres d'équipage d'un bateau, les agents frontaliers, les scientifiques et les travailleurs d'infrastructures essentielles liées à l'énergie et les services publics.

Encore une fois, à condition de ne pas s'occuper d'une personne de 65 ans et plus dans les quatorze jours suivants l'entrée au Canada.

Autres circonstances particulières

Selon le cas et les autorisations préalables, d'autres voyageurs peuvent s'épargner le séjour à l'hôtel.

Les athlètes qui participent à « une manifestation internationale unisport », s'ils respectent les conditions imposées pour éviter la propagation du virus, en sont un exemple.

Le gouvernement canadien est aussi plus permissif envers les voyageurs qui font des allers-retours pour des raisons de compassion.

Donc une personne qui doit prendre soin de quelqu'un d'autre, être présente dans les derniers moments de vie ou assister à des funérailles pourrait demander une levée limitée de la quarantaine.

Il faut savoir que dans ces cas, plusieurs preuves écrites seront demandées. Par exemple, un certificat de décès, une lettre attestant le soutien requis à un proche, ou une autorisation de visite nécessaire.

Il faut absolument que les documents qui s'appliquent à votre situation soient prêts avant d'embarquer dans l'avion ou de passer la frontière, sous peine de se faire refuser l'accès.

Toutes les informations nécessaires sont disponibles dans la section « Voyage, quarantaine et frontières » du site Web du gouvernement du Canada.

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less

Le Canada a remporté 3 médailles en 24 h aux Jeux paralympiques de Tokyo

Trois des athlètes médaillés sont Québécois! 🥇

L'équipe canadienne fait des prouesses sportives, puisqu'elle a récolté trois médailles, ce dimanche 29 août, aux Jeux paralympiques de Tokyo et devient par le même fait le 31e pays le plus décoré avec un total de 11 médailles.

Le Montréalais Brent Lakatos a tout d'abord décroché l'argent au 400 mètres T53 hommes en para-athlétisme. Il s'agissait de sa deuxième médaille d'argent en deux jours, et de la 6e médaille d'argent du Canada depuis le début des Jeux.

Continuer à lire Show less

Dominique Anglade lance une pétition pour rendre la vaccination obligatoire au Québec

« L'heure est à plus de fermeté et de prévisibilité ».

Alors que le passeport vaccinal entre en vigueur le 1er septembre, Dominique Anglade, la cheffe du Parti libéral du Québec a écrit une lettre ouverte au premier ministre, François Legault, sur Facebook en partageant une pétition pour rendre la vaccination obligatoire au Québec.

« Je demande au premier ministre de décréter la vaccination obligatoire de tous les employés du gouvernement, des réseaux de la santé et des services sociaux, de l'éducation, des services de garde en installation, ainsi que l'Assemblée nationale et pour toutes les personnes fréquentant les campus collégiaux et universitaires. Les personnes ayant des raisons médicales devraient être exemptées de cette mesure », a affirmé Dominique Anglade dans sa publication Facebook.

Continuer à lire Show less

La vaccination va officiellement être obligatoire pour le personnel de la santé au Québec

« Si vous n'êtes pas vaccinés, vous ne pouvez pas travailler ».

Une quatrième vague s'amorce au Québec et le premier ministre du Québec François Legault a annoncé, en conférence de presse, ce 17 août, que la vaccination va officiellement être obligatoire pour le personnel de la santé.

« Pour ce qui est des travailleurs de la santé, on sait qu'à peu près 90 % du personnel du réseau de la santé est vacciné, mais le 10 % qui reste, il y a un risque réel », a indiqué Legault mentionnant aussi que ce n'était pas une décision facile.

Continuer à lire Show less