Avec la seconde vague qui fait des siennes au Québec, la population se demande si elle pourra célébrer en famille lors du temps des Fêtes. François Legault n’abonde pas en ce sens et affirme que les Québécois ne pourront pas faire de « gros party de Noël » cette année.

Le premier ministre a confirmé le tout lors du point de presse sur les derniers développements de la COVID-19 au Québec, ce jeudi.

Cette annonce s’est faite juste avant qu'il confirme que les enfants allaient pouvoir faire le porte-à-porte lors de l’Halloween.

Une chose que l’on peut déjà dire, c’est qu’il faut oublier les gros partys de Noël.


François Legault, premier ministre du Québec

François Legault fait d’abord référence aux grandes fêtes de bureau et de famille, où des centaines de personnes peuvent alors se rassembler à un même endroit.

« Évidemment, ce ne sera pas le fun pour les Québécois si on ne pouvait pas, à Noël, voir nos familles [et] nos amis », a concédé le chef d’État.

Y a-t-il des alternatives de prévues par le gouvernement ? C’est « trop tôt » pour le dire, avoue M. Legault, tout en se demandant si les Québécois pourront fêter en groupe de six ou de dix personnes. 

Concernant les restrictions en zone rouge, le gouvernement a tenu à « être bien honnête » avec les Québécois.

« Il y a une partie des mesures qui risquent d’être prolongées », au-delà du 28 octobre prochain, a précisé le premier ministre.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications