Mobile sign in image
Sign in
FR - Vedettes

Alanis Desilets dénonce un commentaire qui ne « se dit pas » sur son corps

La future maman ne pouvait pas laisser ça passer.

En story partagée sur Instagram le 18 avril, Alanis Desilets a dénoncé un commentaire fait par une internaute sur son corps.

La future maman, qui a annoncé être enceinte en mars, a montré une capture d'écran d'un commentaire disant « [Elle] va finir obèse », reçu suite à une story d'elle mangeant un biscuit.  

La sélection de l'éditeur : François Lambert s’ouvre sur sa fortune, comment il l’a bâtie et l’impact de Big Brother

Alanis Desilets s'ouvre sur des messages haineux alanis.desilets | Instagram alanis.desilets | Instagram

Après avoir exprimé qu'elle trouve ce genre de commentaires inacceptable, même s'il n'était peut-être pas destiné à elle, Alanis confie qu'elle trouve ça difficile de ne pas en parler : 

« Ça me fait vraiment de la peine sincèrement. Déjà qu'enceinte notre corps change, pour une bonne raison, mais pas pour le mieux. »

Elle conclut son message en affirmant que, selon elle, « ce n'est jamais correct de commenter le physique de quelqu'un. »

Suite à un tournage le 11 avril, Claudie Mercier et Jessie Nadeau ont partagé des images de leur personnage dans une websérie qui parodie La Casa de Papel.

C'est en story sur Instagram que les deux anciennes candidates d'Occupation Double ont publié des aperçus du maquillage qu'elles portaient dans le cadre de leur rôle dans l'émission québécoise Casa de poutine.  

Continuer à lire Show less

Le 5 avril en soirée, Claudie Mercier d'OD a partagé en story Instagram une publicité vue sur TikTok qui promeut une application permettant de modifier la silhouette du corps.

Étant grandement impliquée dans le mouvement de body positivity sur ses réseaux sociaux, Claudie a manifesté son désaccord avec ces applications qu'elle qualifie d'« inutiles ».

Continuer à lire Show less

Hélène Boudreau, une étudiante qui sera diplômée en art visuel à la mi-avril, a dû répondre à l'injonction déposée contre elle le 31 mars par l'UQAM qui lui réclame 125 000 $ pour avoir publié une photo de finissante montrant sa poitrine.

L'UQAM reproche à l'étudiante d'avoir utilisé l'image de l'Université pour « donner une valeur ajoutée à son commerce en ligne de photos indécentes ou pornographiques », aurait expliqué Raymond Doray, l'avocat de l'Université, à La Presse

Continuer à lire Show less

Soirée ARTIS : La nomination de Maripier Morin fait réagir et certains censurent son nom

« J'ose croire qu'une certaine justice sera faite, un jour... »

Le 31 mars dernier, le public québécois a appris que Maripier Morin fait partie des nommées de la soirée ARTIS 2021, créant ainsi plusieurs réactions sur les réseaux sociaux.

Après s'être éloignée de la sphère publique en juillet 2020 suite aux dénonciations d'inconduites sexuelles à son égard, Maripier Morin s'était fait retirer ses deux nominations de la soirée ARTIS.

Continuer à lire Show less