Sign in
FR - Nouvelles

Couvre-feu: François Legault publie un message percutant et demande l'aide des Québécois

« On est obligé de retarder des traitements pour d’autres maladies [...], comme le cancer. »
Couvre-feu : François Legault publie un long message pour demander l'aide des Québécois

La journée même où le couvre-feu entre en vigueur au Québec, le premier ministre François Legault a publié un long message sur Instagram afin d'implorer les Québécois de respecter les règles pour faire face à la COVID-19.

Avec un long texte, le PM explique à quel point la décision a été difficile à prendre et ce qui l'a poussé à imposer ces mesures restrictives aux citoyens de la province.

La sélection de l'éditeur : COVID-19 : Un premier cas du nouveau variant sud-africain confirmé au Canada

C’est en ce moment que nos hôpitaux sont en train de déborder. C’est maintenant qu’il faut freiner l’avancée du virus.François Legault

« Je m’adresse à l’ensemble de la nation québécoise. J’ai besoin de chacune et de chacun d’entre vous », mentionne-t-il d'emblée.

Il continue en indiquant que la décision a été difficile à prendre, mais qu'il faut empêcher les rassemblements, « même les plus minimes », pour freiner la propagation du virus :

« Comme premier ministre, mon premier devoir, c’est de protéger les Québécois. Je considère que la situation est critique et qu’il faut un traitement-choc. »

Les hôpitaux se remplissant de patients atteints de la COVID-19, certains devant combattre pour leur vie aux soins intensifs, et les vaccins ne pouvant être administrés en un coup, Legault considère qu'il faut redoubler d'efforts dès maintenant :

« Plus il y a de malades de la COVID-19, plus on reporte d’examens, de traitements et d’opérations importantes. On approche d’un point de bascule où on ne pourra plus soigner que les cas les plus urgents. »

Il termine son message avec espoir et une métaphore décrivant la situation actuelle. 

« Notre bataille achève et comme dans un long marathon, ce sont les derniers kilomètres qui sont les plus durs. Je vous implore de faire ce dernier effort », conclut-il.

Dès ce samedi 9 janvier et jusqu'au 8 février, la majorité des Québécois, outre certaines exceptions, devront rester à la maison entre 20 h 00 et 5 h 00 du matin, sous peine de contraventions.

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less

C'était soir de joutes ce 8 septembre au Musée canadien de l'Histoire à Gatineau, où les cinq principaux leaders politiques fédéraux se sont rencontrés pour le deuxième débat des chefs francophone des élections 2021. Si les discussions se sont dans l'ensemble déroulées cordialement, Justin Trudeau a levé le ton contre son adversaire du Bloc, Yves-François Blanchet, clamant sa fierté québécoise haut et fort.

Dans un élan de fougue, le chef libéral a proclamé : « Je suis fier Québécois, j'ai toujours été Québécois, que je serai toujours Québécois et je suis là avec mon mot à dire. Vous n'avez pas l'unanimité sur le Québec. On est plusieurs à représenter le Québec à la Chambre des communes. »

Continuer à lire Show less

La vaccination réduit de 24 fois le risque d'hospitalisation au Québec selon Dubé

« Il n'est jamais trop tard pour aller se faire vacciner. »

La vaccination semble avoir un réel impact sur la santé des Québécois.es. Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux, a annoncé ce mardi 31 août, en conférence de presse, que les personnes entièrement vacciné.es ont largement moins de chances d'être hospitalisées.

En effet, ces dernières « courent 24 fois moins de risques d'être hospitalisées qu'une personne qui est non vaccinée », a-t-il précisé.

Continuer à lire Show less

Dominique Anglade lance une pétition pour rendre la vaccination obligatoire au Québec

« L'heure est à plus de fermeté et de prévisibilité ».

Alors que le passeport vaccinal entre en vigueur le 1er septembre, Dominique Anglade, la cheffe du Parti libéral du Québec a écrit une lettre ouverte au premier ministre, François Legault, sur Facebook en partageant une pétition pour rendre la vaccination obligatoire au Québec.

« Je demande au premier ministre de décréter la vaccination obligatoire de tous les employés du gouvernement, des réseaux de la santé et des services sociaux, de l'éducation, des services de garde en installation, ainsi que l'Assemblée nationale et pour toutes les personnes fréquentant les campus collégiaux et universitaires. Les personnes ayant des raisons médicales devraient être exemptées de cette mesure », a affirmé Dominique Anglade dans sa publication Facebook.

Continuer à lire Show less