FR - Vedettes

Khate Lessard partage une photo « body positive » et dénonce une injustice sur Instagram

Elle a vécu les 2 côtés de la médaille « en masse » pour se prononcer.

Le 8 mars dernier, afin de souligner la Journée internationale des droits des femmes, Khate Lessard a partagé une photo avec un sein nu et selon ce qu’elle rapporte, Instagram l'a supprimé.

Elle a ensuite mis en ligne une nouvelle photo reprenant le même concept, mais avec une pastille qui camoufle sa poitrine et a révélé son opinion sur le sujet.  

La sélection de l'éditeur : Une manière d’agir de Maëva lors des galas de Star Académie divise le public

En tant que femme trans, Khate a pu vivre les deux côtés de la médaille du double standard et c'est ce qu'elle explique sous sa publication :  

« Jai passer les 20 premières années de ma vie à me baigner les seins à l’air , librement sans jugement. J’ai entendue les dires de certains hommes et leur commentaires sur les femmes .

« j’ai pris part à des jugements dégradants sans savoir même de quoi je parlais.Aujourd’hui le 8 mars 2021 , en cette journée internationale des droits de la femme je suis fière d’en être une ! »

Elle est également revenue sur le retrait de sa première photo en story Instagram et a soulevé que c'est, en partie, à cause de ce genre d'événements qu'il faut continuer à militer pour les droits de la femme : 

« Ne vous demandez pas pourquoi on se bat encore pour les droits de la femme. On post une photo pour essayer de faire avancer les choses, normaliser les choses et on se fait bloquer. »

Elle invite ensuite ses abonnés à ne pas abandonner quand une situation comme celle-ci survient : 

« Dans la vie, on va se faire dire non plusieurs fois, on va se faire bloquer plusieurs fois, mais il ne faut pas arrêter pour ça. »

Son fiancé Fabrice a d'ailleurs partagé une photo de son torse nu après cet événement afin de supporter le discours de Khate : 

« En cette journée internationnalle des droits de la femme ma conjointe @khate.lessard a partagé une photo puissante et lourde de sens. Cependant, comme nous vivons encore dans une société avec double standart instagram a retiré ça photo. »

Khate Lessard a déjà brûlé le visage d'une amie avec du bleach et c'est étonnamment drôle

Ne jamais faire confiance à ton amie pour te bleacher les cheveux!

Celles et ceux qui ont déjà essayé de se décolorer les cheveux à la maison savent que ça peut rapidement tourner au désastre, et c'est ce qu'a prouvé Khate Lessard en racontant une anecdote absolument tordante à propos de la fois où elle a complètement raté la couleur de cheveux de son amie.

Dans une série de stories publiées sur Instagram le 21 novembre, Khate, qui était accompagnée de son amie Tracey, raconte qu'elle lui a déjà brulé la peau du visage avec du bleach.

Continuer à lire Show less

Depuis le 27 septembre, la créatrice de contenu Hélène Boudreau est partie faire le tour du monde pour un an et son premier arrêt était le Mexique. Elle partage souvent des photos de son voyage et informe ses abonné.es de chacun de ses déplacements. Toutefois, elle a décidé de désactiver les commentaires de ses stories Instagram, et elle explique les raisons derrière ce choix.

Dans une série de stories publiées le 26 octobre, la « fille de l'UQAM » a révélé à son public que ce sont les messages qu'elle reçoit quotidiennement qui l'ont poussée à bout.

Continuer à lire Show less

Après qu'une panne de service ait perturbé la journée du 19 avril de leurs clients, Rogers et sa filiale Fido ont décidé d'offrir un crédit aux personnes que ça a affectées.

Si l'entreprise a d'abord indiqué qu'une déduction « [équivalente] aux frais de service sans-fil » pour la journée allait être appliquée à la prochaine facture, elle a ensuite précisé comment ledit crédit allait être calculé.

Continuer à lire Show less

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less