Sign in
FR - Nouvelles

Voici les nouvelles règles à respecter si tu vis en zone orange au Québec

Garde ça proche si ta région bascule en zone orange aujourd'hui.

C'est ce lundi 8 mars que de nouvelles règles entrent en vigueur dans les quatre régions du Québec qui basculent en zone orange, ce qui signifie que la majorité de la province n'est maintenant plus en situation d'alerte maximale.

Et question de démêler tous les changements dans les mesures sanitaires en vigueur, voici un résumé de ce que tu devrais savoir si tu es en zone orange.

La sélection de l'éditeur : 7 emplois à Québec qui paient 65 000 $ par année ou plus en ce moment

Le couvre-feu a-t-il changé?

Oui! À partir du 8 mars, les Québécois qui vivent en Estrie, en Mauricie et dans le Centre-du-Québec, dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches peuvent maintenant circuler hors de leur domicile jusqu'à 21 h 30.

La reprise des activités se fait dès 5 h, comme partout au Québec.

Quelques exceptions à cette règle demeurent, comme les gens qui se rendent ou reviennent de leur lieu de travail, à l'hôpital, ou au chevet d'un parent malade. Les sans-abris restent exemptés du couvre-feu.

Des amendes de 1 000 $ à 6 000 $ peuvent s'appliquer à toute personne qui est dehors pendant le couvre-feu, à moins de montrer l'attestation de déplacement prévu à cet effet.

Qu'est-ce qui rouvre en zone orange?

D'abord, les salles à manger des restaurants peuvent rouvrir. Par contre, après 21 h 30, seul le service de livraison est disponible.

On reste toutefois loin d'un retour à « la normale » : les réservations sont obligatoires, sauf pour la restauration rapide, et un registre de la clientèle doit être tenu.

Les clients du resto doivent prouver qu'ils résident dans une région dans le même palier d'alerte que l'établissement en question.

Seulement deux adultes sont autorisés par table, avec leurs enfants mineurs, s'il y a lieu. Les deux adultes peuvent provenir d'une bulle différente.

Bonne nouvelle pour les amateurs d'entraînement en salle, les gyms peuvent aussi rouvrir à partir de ce lundi, moyennant le respect de la bulle familiale.

Donc seul l'entraînement en solo, à deux ou entre personnes vivant à la même adresse est autorisé.

Les salles de spectacles peuvent aussi rouvrir en zone orange.

Cependant, la distanciation de 1,5 mètre entre les personnes résidant à des adresses différentes doit être respectée en tout temps, même dans les halls et les files d'attente.

Les masques en tissu y sont aussi interdits, il faut absolument porter un masque chirurgical, et rester assis durant la durée de la représentation.

Qu'en est-il des rassemblements?

Les rassemblements privés intérieurs ou extérieurs sont toujours interdits, sauf pour les personnes vivant seules avec leurs enfants à charge.

Celles-ci peuvent être visitées, ou visiter, d'autres personnes d'une autre adresse, à condition de former un groupe stable.

« Il est demandé que les groupes ainsi formés s’abstiennent de se rassembler dans leurs domiciles avec toute autre personne qui ne fait pas partie du groupe », selon les autorités.

Dans un endroit public extérieur cependant, jusqu'à 8 personnes provenant de résidences différentes peuvent être ensemble pour la pratique d'activités comme la marche, le ski de fond ou la raquette, par exemple.

Dans les lieux de culte, en zone orange, on passe d'un maximum de 25 personnes pouvant participer à des activités religieuses à 100.

Aucun alcool ni nourriture ne peuvent être servis.

Qu'est-ce qui ne change pas?

Les déplacements entre les régions et les villes sont toujours fortement déconseillés.

Le port du masque, la distanciation sociale et le nettoyage des mains fréquent sont toujours en vigueur pour toute activité en dehors de son domicile.

Les bars et brasseries demeurent fermés.

À l'exception du travail essentiel, tous les employés doivent faire du télétravail.

Les pharmacies, et les stations-service peuvent rester ouvertes après le couvre-feu, mais les dépanneurs attachés aux stations ne doivent pas vendre de tabac ou d'alcool après 21 h 30.

Les établissements d'alimentation peuvent faire la livraison.