Connexion

Les personnes qui meurent d'envie de serrer dans leurs bras un.e proche pleinement vacciné.e pourront le faire plus vite que prévu. Plutôt que d'attendre huit semaines, il sera possible pour les Québécois.es de devancer leur deuxième dose après 28 jours, et ce, dès ce mardi 6 juillet.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l'annonce ce lundi 5 juillet, lors d'une conférence de presse à Montréal.

« On laisse aux citoyens la possibilité d'accélérer leur dose à l'intérieur des huit semaines. La recommandation du fabricant est d'un minimum de quatre semaines », a-t-il affirmé.

Le ministre Dubé a confirmé que le site Clic Santé rendra disponible la mise à jour des rendez-vous pour devancer la seconde inoculation à l'intérieur des quatre à huit semaines recommandées.

Depuis que le gouvernement a annoncé la permission au Québécois.es de devancer leur deuxième dose, près de 2,5 millions de personnes sur quelque trois millions ont pris un nouveau rendez-vous.

D'ailleurs, Christian Dubé fera le point sur la vaccination ce jeudi 8 juillet et reviendra sur la preuve vaccinale et le code QR, afin de motiver les gens qui n'ont pas encore considéré se faire vacciner contre la COVID-19 et atteindre le seuil de 75 % de Québécois.e vacciné.es complètement.

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d'informations, c'est ici.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Violence par armes à feu : « Montréal n’est pas sécuritaire » selon cette criminologue

« Actuellement, on peut le dire, on a, à Montréal, une guerre de gangs ».

Les jours se suivent et se ressemblent dans la région métropolitaine, alors que les fusillades se font fréquentes. Or, avec cette montée de la violence par armes à feu dans les rues, «Montréal n'est pas sécuritaire » selon la criminologue et sociologue Maria Mourani, créatrice de la première firme privée de criminologie au Québec.

« Actuellement, on peut le dire, on a à Montréal une guerre de gangs », lance d'emblée Mme Mourani en entrevue avec Narcity, qui avance qu'un début d'émergence est survenu dès l'automne 2020. « Ça s'est accentué cet été », a-t-elle poursuivi.

Continuer à lire Show less

La pluie et le tonnerre sont comme la coriandre : soit tu aimes, soit tu détestes. La grande région de Montréal a été frappée de plein fouet par de forts orages et éclairs, réveillant ainsi la population. Plusieurs personnes n'ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, faute d'un sommeil interrompu.

Vers 5 h 30, des orages violents ont servi de réveil-matin à plusieurs Québécois et Québécoises, tant à Montréal que dans les régions périphériques. Selon MétéoMédia, ils continueront toute la journée jusqu'en fin d'après-midi et ce, sur tout le sud du Québec et les secteurs longeant le fleuve Saint-Laurent.

Continuer à lire Show less

Une situation inopportune est survenue ce mardi 10 août, alors qu'un homme anti-vaccin et contre les mesures sanitaires s'est invité au plus récent point de presse du gouvernement du Québec à Montréal, prenant tout le monde par surprise.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, était en conférence de presse pour présenter les grandes lignes du passeport vaccinal, qui sera implanté le mois prochain au Québec, lorsqu'un proche du cabinet a demandé aux intervant.es de quitter la salle un court instant.

Continuer à lire Show less

6 choses à savoir sur Laurence Vincent Lapointe qui a gagné une médaille historique aux JO

Après avoir été blanchie d'accusations de dopage, elle passe à l'histoire!

La Québécoise Laurence Vincent Lapointe a remporté une médaille d'argent à l'épreuve féminine de canoë de vitesse du C-1 200 mètres au treizième jour de compétition des Jeux olympiques de Tokyo, ce mercredi 4 août.

Sur le Canal de la forêt de la Mer, Vincent Lapointe a connu un bon départ, mais s'est finalement fait devancer de 0,854 secondes à la ligne d'arrivée par l'Américaine Nevin Harrison. Malgré tout, l'olympienne est allée plus loin que toute autre Canadienne avant elle, et voici six choses que tu dois savoir sur son parcours.

Continuer à lire Show less