Connexion
FR - Nouvelles

Les bals de finissants vont finalement être permis au Québec, mais pas à la fin de l'année

Les « rapprochements de toute sorte » seront permis!

Les bals de finissants vont finalement être permis au Québec, mais pas à la fin de l'année

Ce sont des milliers d'élèves du secondaire qui seront ravis que le gouvernement ait changé d'idée : les bals de finissant.es pourront avoir lieu au Québec. Toutefois, ils n'auront pas lieu au mois de juin, comme à l'habitude.

Après la création de plusieurs pétitions de la part de finissant.es du secondaire, le gouvernement du Québec et la santé publique ont changé leur fusil d'épaule et permettront la tenue de ces rites de passage vers le monde postsecondaire en juillet prochain.

« Je veux vous dire qu'on vous a bien entendu, tout le monde », affirme le premier ministre François Legault, en point de presse ce mardi 8 juin, ajoutant que l'on se rappelle tous de son bal. « Ç'a été mémorable et je voudrais que les jeunes aient ça dans leurs souvenirs. »

Pourquoi en juillet? « La majorité des jeunes devrait avoir reçu une dose d'ici le 24 juin », mentionne M. Legault, précisant qu'une dose de vaccin prend au moins deux semaines avant de faire effet. À partir du 8 juillet, il pourrait y avoir des bals à l'extérieur.

Pour un soir, les « rapprochements de toute sorte » seront permis, a affirmé François Legault. « Un vrai bal! »

En revanche, seules 250 personnes seront permises sous le même chapiteau extérieur.

En plus d'un bal des finissant.es, les élèves pourront avoir une remise des diplômes en présence des parents, en bonne et due forme. Il faudra toutefois respecter les règles sanitaires en place selon les régions.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.