Le mardi 21 juillet dernier, Olivier Primeau a lancé un concours et la police a dû intervenir peu de temps après, alors que la situation s'est rapidement retrouvée hors de contrôle. 

Tout a commencé alors que le copropriétaire du Beachclub avait annoncé à ses abonnés Instagram que de petites affiches illustrant son portrait verraient le jour la journée même dans les Couche-Tard du Québec. 

La sélection de l'éditeur : Ce parc à 3 h de Québec te donnera l'impression d'avoir quitté le pays

Olivier avait alors ajouté : « Je ne te dis pas quoi faire. Mais ça me prend une photo originale. La plus originale va gagner 500 $ ». 

Rapidement, les gens ont décidé de relever le défi, ce qui a mené au vol de plusieurs affiches exposées dans les dépanneurs à travers la province. 

Ces effractions avaient pour but de capturer des images insolites dans des décors inédits.

Un des participants raconte : 

« [Mes amis et moi sommes] allés dans un Couche-Tard de Repentigny afin de prendre l'affiche d'Olivier Primeau et de prendre une photo originale avec pour son concours. 

« On est ensuite allé dans un autre Couche-Tard pour avoir deux affiches, mais, la commis du dépanneur a immédiatement caché [l'affiche] à notre arrivée. 

« On est parti. Comme on était tous les trois à bord d'un Jeep sans porte ni toit, l'affiche était bien à la vue de tous et la police nous a arrêtés. »

Gracieuseté de franklalu

Il poursuit : « Quatre véhicules de police nous encerclaient comme si on venait de commettre un vol à main armée. Immédiatement, les trois gars ont s'est fait mettre en état d'arrestation pour avoir commis un vol dans un dépanneur. 

« On essayait bien d'expliquer le concours, mais, comme ces policiers n'étaient pas de notre génération, [ils] n'avaient aucune idée de qui était Olivier Primeau. 

« Ils nous ont dit de ne pas croire ce qu'il y a sur les réseaux sociaux, qu'un vol ne peut pas être excusé pour un concours Instagram. »

Les jeunes ont finalement été relâchés et ont été obligés d'aller reporter les affiches au Couche-Tard où ils l'avaient prise. 

Suite à cet événement, Olivier Primeau a publié une deuxième vidéo, demandant aux gens de ne pas voler lesdites affiches. 

« Si vous le prenez, au moins, demandez au gérant ou à la gérante de l'emprunter, et vous le ramènerez après. »

Malgré tout, d'autres vidéos et photos continuent de déferler sur les réseaux sociaux depuis.

VIDÉO POPULAIRE L'équipe de Maripier Morin publie un message de remerciement sur Facebook