Les trois régions étant officiellement placées en alerte maximale face à la COVID-19, soit le Grand Montréal, certains secteurs de la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, devront se conformer à plusieurs mesures drastiques imposées par le gouvernement Legault. D'ailleurs, dès ce jeudi, la grande majorité des rassemblements privés seront interdits.

C'est ce qu'ont annoncé le premier ministre François Legault, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, lors de la conférence de presse de ce lundi 28 septembre.

Ainsi, si tu habites une des régions en zone rouge, tu devras dire adieu à presque tous les rassemblements privés intérieurs ou extérieurs pour un bout de temps.

La sélection de l'éditeur: Les bars et restos de ces 3 régions du Québec devront fermer pendant 28 jours

Il faut éviter, malheureusement, pour le prochain mois, de socialiser.


François Legault

Que ce soit dans une maison, un chalet ou une salle, tous les visiteurs provenant d'une autre adresse ne pourront se rassembler.

Seules quelques exceptions précises seront toujours tolérées.

En effet, les gens vivant seuls pourront recevoir la visite d'une seule personne provenant d'une adresse différente.

Les proches aidants, les personnes offrant un service, un soutien ou la main-d'oeuvre prévue pour des travaux pourront également se trouver dans un autre domicile que le leur s'il le faut.

De plus, seuls deux types d'activités organisées, soit celles dans les lieux de culte ou lors de funérailles, pourront avoir lieu. Un maximum de 25 personnes, notées dans un registre, y sera accepté.

D'autres mesures, dont la fermeture des bars, restaurants et salles de spectacle pour 28 jours, ont également été annoncées par le gouvernement du Québec pour contrer la deuxième vague

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications