Search on Narcity

travailleurs de la sante

Dans une vidéo publiée sur la plateforme TikTok, le 1er janvier 2022, une infirmière québécoise lance un cri du coeur après que ses employeurs lui auraient demandé de rentrer travailler alors qu'elle avait la COVID-19 et qu'elle ressentait encore des symptômes.

La vidéo a cumulé plus de 531 800 vues sur la plateforme depuis sa publication et a bien fait jaser.

Keep reading... Show less

Avec l'arrivée du variant Omicron qui a causé une hausse record de cas de COVID-19 au pays et les hôpitaux qui sont engorgés, le personnel soignant oeuvre sans relâche afin de garder la population canadienne en sécurité, sauver des vies et réduire les impacts de cette pandémie. La chaîne McDonald's offre dès aujourd'hui, 7 janvier 2022, un café ou un thé de format régulier gratuitement pour tous.tes les travailleur.euses de la santé au pays.

L'initiative a pour but de remercier tous ceux et celles qui ont travaillé d'arrache-pied pour le bien-être de leur communauté.

Keep reading... Show less

Le variant Omicron inquiète le gouvernement du Québec et pour cause, la province vient encore de battre un record de nouveaux cas de COVID-19 rapportés ce 18 décembre.

Selon Santé Québec, ce sont 3 846 nouveaux cas qui ont été enregistrés ces dernières 24 heures, avec 29 hospitalisations supplémentaires dont cinq personnes aux soins intensifs.

Keep reading... Show less

Alors que la majorité des Québécois.es se sont déjà fait inoculer deux doses d'un vaccin en 2021, Christian Dubé a annoncé en conférence de presse que l'admissibilité à la troisième dose est élargie pour certaines personnes.

« Les nouveaux groupes qui vont maintenant être admissibles à la vaccination pour la troisième dose sont ceux qui ont des maladies chroniques ou des personnes qui ont eu un problème de santé qui augmente les risques de complications, les personnes qui appartiennent à des communautés isolées ou éloignées, on pense aux personnes Autochtones, etc. », a amorcé le ministre de la Santé.

Keep reading... Show less

Après avoir reculé sur la vaccination obligatoire pour les travailleurs.es du réseau de la santé, le gouvernement du Québec a annoncé par voie de communiqué ce 27 novembre, que les mesures d'attraction et de rétention du personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires allaient être ajustées au Québec.

« Nous avons entendu les préoccupations du personnel sur le terrain et les demandes des organisations syndicales, et nous avons convenu que des ajustements étaient nécessaires pour permettre une certaine flexibilité et ne pas freiner des personnes à rester ou à revenir dans le réseau », a indiqué Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux.

Keep reading... Show less