Recherche sur Narcity

Près de 530 travailleurs de la santé ont été suspendus en deux semaines au Québec

Le chiffre augmente chaque semaine depuis que la vaccination n'est plus obligatoire. 🤯

Éditrice junior, Narcity Québec
Près de 530 travailleurs de la santé ont été suspendus en deux semaines au Québec

La vaccination pour les travailleurs de la santé n'est plus obligatoire au Québec, mais les personnes non-vaccinées n'exercent pas sans certaines conditions. Depuis que Christian Dubé a annoncé une série de mesure, ce 3 novembre, pour le personnel qui n'a pas reçu deux doses d'un vaccin, c'est 527 personnes qui ont été congédiées.

Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux avait indiqué en conférence de presse ce 3 novembre, que « la vaccination des travailleurs de la santé ne sera plus obligatoire pour les employés actuels du réseau et sera obligatoire pour tous les nouveaux employés. Deuxièmement, la santé publique exige un dépistage qui est très rigoureux de tous les employés non vaccinés, et ce, trois fois par semaine ».

Or, « en date du 16 nov, c'est 329 personnes (+131 par rapport à la semaine dernière) qui ont refusé les tests de dépistage et qui sont suspendus sans solde », a indiqué Santé Québec sur son compte Twitter, ce 18 novembre.

Cela signifie que 198 Québécois.es avaient été congédié.es la première semaine du 3 au 9 novembre, date de la mise en place de ces nouvelles mesures, ce qui fait un total de 527 travailleurs de la santé en moins en deux semaines.

Notons que les employés du réseau qui ne sont pas vaccinés doivent aussi faire une croix sur les primes COVID de 4 et 8 % ainsi que sur la prime de 15 000 $, contrairement à leurs collègues qui sont adéquatement vacciné.es.

Selon les chiffres avancés par Christian Dubé au début du mois de novembre, ils seraient près de 14 000 travailleurs de la santé qui n'ont pas reçu de première dose d'un vaccin.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...