FR - Nouvelles

Près de 530 travailleurs de la santé ont été suspendus en deux semaines au Québec

Le chiffre augmente chaque semaine depuis que la vaccination n'est plus obligatoire. 🤯

Près de 530 travailleurs de la santé ont été suspendus en deux semaines au Québec

La vaccination pour les travailleurs de la santé n'est plus obligatoire au Québec, mais les personnes non-vaccinées n'exercent pas sans certaines conditions. Depuis que Christian Dubé a annoncé une série de mesure, ce 3 novembre, pour le personnel qui n'a pas reçu deux doses d'un vaccin, c'est 527 personnes qui ont été congédiées.

Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux avait indiqué en conférence de presse ce 3 novembre, que « la vaccination des travailleurs de la santé ne sera plus obligatoire pour les employés actuels du réseau et sera obligatoire pour tous les nouveaux employés. Deuxièmement, la santé publique exige un dépistage qui est très rigoureux de tous les employés non vaccinés, et ce, trois fois par semaine ».

Or, « en date du 16 nov, c'est 329 personnes (+131 par rapport à la semaine dernière) qui ont refusé les tests de dépistage et qui sont suspendus sans solde », a indiqué Santé Québec sur son compte Twitter, ce 18 novembre.

Cela signifie que 198 Québécois.es avaient été congédié.es la première semaine du 3 au 9 novembre, date de la mise en place de ces nouvelles mesures, ce qui fait un total de 527 travailleurs de la santé en moins en deux semaines.

Notons que les employés du réseau qui ne sont pas vaccinés doivent aussi faire une croix sur les primes COVID de 4 et 8 % ainsi que sur la prime de 15 000 $, contrairement à leurs collègues qui sont adéquatement vacciné.es.

Selon les chiffres avancés par Christian Dubé au début du mois de novembre, ils seraient près de 14 000 travailleurs de la santé qui n'ont pas reçu de première dose d'un vaccin.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Les restrictions de voyage ont été mises à jour le 30 novembre au Canada en raison du variant Omicron. Vendredi le 3 décembre, le gouvernement a rappelé qu'il était obligatoire pour tous.tes les voyageur.euses d'utiliser l'application ArriveCAN pour entrer sur le territoire, quelle que soit la durée de l'escapade à l'étranger ou le pays de provenance.

« J'aimerais également rappeler à tous les voyageurs, Canadiens et ressortissants étrangers qui voyagent par voie terrestre, aérienne ou maritime pour des voyages longs ou courts, de soumettre leurs informations de santé et de voyage dans l'application ou le site Web gratuit ArriveCAN avant d'arriver au Canada », a déclaré Jean-Yves Duclos, le ministre de la Santé au fédéral, avant d'ajouter : « C'est obligatoire ».

Continuer à lire Show less

Les Québécois.es ont commencé à manger leurs premiers petits chocolats du calendrier de l'avent, mais ils attendent toujours de connaître les mesures du temps des Fêtes pour savoir ce qui sera permis ou non.

Le gouvernement et la Santé publique prévoient faire les annonces à ce sujet durant la semaine du 6 décembre, mais depuis quelques jours, le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ne semblent pas avoir le même « vibe » sur ce qui s'en vient.

Continuer à lire Show less

Si le délai pour avoir une preuve de dépistage de la COVID-19 et passer la frontière aérienne de nos voisins du Sud est actuellement de 72 h, à partir de la semaine prochaine, tu devras bientôt être adéquatement vacciné.e et passer un test de dépistage de la COVID-19 moins de 24 h avant ton vol vers les États-Unis.

Cette nouvelle mesure, sera annoncée ce 2 décembre 2021, par le président Joe Biden, selon un communiqué de la Maison-Blanche, et serait en lien direct avec l'arrivée du nouveau variant Omicron. Elle devrait donc entrer en vigueur à partir du début de la semaine du 6 décembre.

Continuer à lire Show less

Le variant Omicron inquiète de plus en plus à travers le monde et le ministre de la Santé du Canada, Jean-Yves Duclos, a annoncé ce 30 novembre de nouvelles restrictions de voyage qui sont effectives immédiatement.

Les personnes qui ont planifié un voyage prochainement devront rester vigilantes et informées, car les mesures pour entrer au Canada se multiplient.

Continuer à lire Show less