Les travailleurs de la santé non vaccinés pourront continuer à travailler au Québec

Pas de suspension, mais beaucoup de conditions.

Éditrice junior, Narcity Québec
Les travailleurs de la santé non vaccinés pourront continuer à travailler au Québec

La vaccination obligatoire a fait beaucoup jaser au Québec ces derniers mois. Ce 3 novembre, Christian Dubé a annoncé que le personnel de la santé non vacciné pourra continuer d'exercer au delà du 15 novembre sous certaines conditions.

« La vaccination des travailleurs de la santé ne sera plus obligatoire pour les employés actuels du réseau et sera obligatoire pour tous les nouveaux employés. Deuxièmement, la santé publique exige un dépistage qui est très rigoureux de tous les employés non vaccinés, et ce, trois fois par semaine », a indiqué le ministre de la Santé et des Services sociaux en conférence de presse.

Concernant les tests de dépistage, M. Dubé a indiqué que le gouvernement allait être « intransigeant »; celleux qui ne veulent pas les subir seront congédiés sans solde.

« La bonne nouvelle c'est qu'aujourd'hui on a 97 % de nos employés de la santé, actifs sur le terrain, qui ont reçu au moins une dose », a poursuivi le ministre.

Toujours selon les chiffres qu'il mentionne, ce sont près de 14 000 travailleurs de la santé qui n'ont pas reçu de première dose d'un vaccin, dont 8 000 personnes qui sont sur le terrain.

« Si [on enlève] ces 8 000 personnes c'est plus de 500 réorganisations de service qui sont a prévoir », a-t-il indiqué en expliquant pourquoi la santé publique revenait sur cette mesure.

Notons que la vaccination obligatoire pour le personnel de la santé devait initialement entrer en vigueur le 15 octobre, elle avait ensuite été repoussée d'un mois par le gouvernement.

Christian Dubé avait également indiqué que ces travailleurs pourraient faire une croix sur les primes COVID de 4 et 8 % ainsi que sur la prime de 15 000 $. Ces mesures demeurent malgré que la vaccination ne soit plus obligatoire pour le personnel actuel.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d'informations, c'est ici.

La campagne de vaccination pour la 3e dose bat son plein au Québec et la lutte contre la propagation de la COVID-19 se poursuit. Ce 17 janvier 2022, Santé Canada a approuvé un traitement par voie orale contre le virus produit par Pfizer pour les adultes.

« Dans le contexte de pandémie actuel, alors que des pressions additionnelles sont exercées sur le système de soins de santé et les hôpitaux, ce traitement offrira une nouvelle option pour la prise en charge de la COVID-19 », a indiqué Kevin Mohamed, leader à l'Unité d'affaires des hôpitaux de Pfizer Canada.

Continuer à lire Show less

Le premier ministre, suivant les recommandations de la Santé publique, a annoncé le 13 janvier 2022, l'arrivée de nouvelles mesures, et ce, dès ce lundi 17 janvier 2022, tout comme la fin de certaines.

François Legault et Christian Dubé ont mentionné en conférence de presse que la province devait atteindre l'apogée des hospitalisations liées à la COVID-19 dans les prochains jours selon les expert.es. Cela voudrait donc dire que celles-ci devraient diminuer dans les prochaines semaines, laissant croire aux autorités provinciales qu'un allègement des mesures sanitaires serait à considérer.

Continuer à lire Show less

Après que le premier variété de Star Académie 2022, prévu pour le dimanche 16 janvier, ait été reporté en raison de cas de COVID-19, l'humoriste Alex Perron et l'un des producteurs de l'émission, Jean-Philippe Dion, ont eu un échange tendu sur Twitter concernant la quarantaine des participant.es de la saison.

La nouvelle est tombée le samedi 15 janvier, à la veille de la grande première de Star Académie, alors que quatre aspirant.es académicien.nes ont obtenu un test positif à la COVID.

Continuer à lire Show less

Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, est de retour au Québec après avoir eu la COVID-19

« J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. »

Le party dans l'avion qui s'est déroulé le 30 décembre, dans le cadre d'un voyage à Tulum pour le Nouvel An organisé par le 111 Private Club fait beaucoup jaser ces dernières semaines. Rebecca St-Pierre, l'une des participant.es, a annoncé dans sa story Instagram ce 15 janvier qu'elle était de retour au Québec après avoir fini son isolement au Mexique, puisqu'elle avait été testée positive à la COVID-19.

« J'ai testé négative à la COVID-19 mercredi par un test antigen et par la suite un test PCR le jeudi matin. Je suis revenu à la maison, saine et sauve dans la nuit de jeudi avec ma mère. J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. J'ai terminé ma pause des réseaux sociaux et j'ai déjà commencer à répondre à quelques de vos messages. Je suis à ma maison avec ma famille et mes 4 chiens que j'aime de tout mon cœur et je suis en sécurité. C'est ça l'important après tout », a indiqué cette jeune Québécoise qui aurait gagné ce voyage grâce à un concours sur Instagram.

Continuer à lire Show less