Mobile sign in image
Sign in
Des travailleurs de la santé demandent des billets du médecin pour éviter la vaccination

La vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé n'est pas acceptée par tous.tes, et certain.es ont voulu contourner la mesure en demandant des billets du médecin pour éviter de se faire inoculer. Le ministère de la Santé et des Services sociaux a fait parvenir à Narcity une lettre, qui sonne l'alarme, adressée au Conseil des médecins.

« Plusieurs établissements ont porté à notre attention que certains employés du réseau de la santé et des services sociaux comptaient demander à leur médecin traitant un certificat médical contre-indiquant la vaccination ou prescrivant un arrêt de travail (ex. : anxiété, stress, peur du vaccin, allergie, immunosuppression, maladie chronique), et ce, afin d'échapper aux mesures prévues au décret à venir, dont notamment la réaffectation ou le retrait du travail sans solde », a écrit Josée Doyon, sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Services sociaux, à Mauril Gaudreault, le président du Conseil des médecins du Québec.

Ministère de la Santé et des Services sociaux | Courtoisie

Le gouvernement a également indiqué qu'il respecte le jugement des médecins traitants, mais il souhaite s'assurer avant tout que les « prestations d'assurance salaire soient versées en respect des critères cliniques et administratifs prévus aux conventions collectives ».

Des vérifications strictes seront effectuées lors du dépôt de pièces justificatives médicales liées à la vaccination. Notons que les arrêts de travail pour « raison médicale » ou un billet sans diagnostic seront refusés d'emblée.

Pour ce qui est des diagnostiques qui empêcheraient la vaccination à cause d'un stress, le MSSS a indiqué que des équipes « analyseront rigoureusement chaque dossier et pourraient demander, le cas échéant, aux médecins traitants de fournir davantage de justifications médicales ou toute autre information additionnelle ».

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d'informations, c'est ici.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

La frontière terrestre entre les États-Unis et le Canada va rouvrir le 8 novembre pour les personnes pleinement vaccinées. Et si tu es tanné.e de ne pas pouvoir partir à New-York pour les Fêtes, car tu as obtenu une vaccination mixte, pas de panique. Tu pourras également planifier tes vacances.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (CDC) ont mis à jour leurs directives ce 15 octobre. Les personnes ayant reçu deux doses de deux vaccins différents sont maintenant qualifiées comme « complètement vaccinées ».

Continuer à lire Show less

« Le pire est derrière nous » indique François Legault à propos de la pandémie au Québec

« On a réussi à éviter une quatrième vague de grande ampleur ».

Après plusieurs années de pandémie au Québec, François Legault, le premier ministre du Québec, souvent critiqué pour sa gestion de la crise, s'est adressé aux Québécois.es pour leur dire que « le pire » est passé.

« La bonne nouvelle, c'est qu'on est vraiment en train de se sortir du pire de la pandémie », a indiqué François Legault, ce 16 octobre, dans une publication Facebook, avant d'énumérer les mesures mises en place par le gouvernement pour gérer la crise sanitaire comme la vaccination de 90 % de la population des 12 ans et plus.

Continuer à lire Show less

La vaccination obligatoire du personnel du réseau de la santé a été repoussée au 15 novembre, mais une nouvelle mesure entre tout de même en vigueur ce 15 octobre au Québec. Le passeport vaccinal sera dorénavant exigé pour avoir accès aux établissements de santé et de services sociaux.

Cela signifie que les personnes de 13 ans et plus, comme les visiteur.trices et les personnes proches aidantes, devront présenter leur preuve de vaccination lorsqu'elles iront dans les hôpitaux, cliniques, CLSC, centres de réadaptation, CHSLD, résidences privées pour ainés et autres.

Continuer à lire Show less

Après les stades et les salles de spectacles, ça devrait être au tour des bars et restaurants du Québec d'avoir droit à des allègements des mesures sanitaires dès le 1er novembre prochain.

Selon Radio-Canada, le gouvernement du Québec doit annoncer ce 14 octobre que les établissements pourront accueillir leur clientèle à 100 % de leur capacité maximale.

Continuer à lire Show less