FR - Nouvelles

Voici pourquoi la vaccination ne sera pas obligatoire pour les profs au Québec

Obligatoire pour les travailleurs de la santé, mais pas pour les profs?

Voici pourquoi la vaccination ne sera pas obligatoire pour les profs au Québec

La vaccination obligatoire fait jaser au Québec depuis qu'elle est entrée en vigueur pour les travailleurs de la santé. Cependant, le gouvernement a annoncé ce 27 octobre que le personnel scolaire et les membres du réseau de l'enseignement supérieur de la Belle Province n'auront pas besoin de se faire inoculer deux doses d'un vaccin pour exercer.

Le gouvernement explique sa décision par voie de communiqué et indique que ces mesures ont été prises en raison de la situation épidémiologique qui s'améliore et des éclosions bien contrôlées en milieu scolaire, peu importe le niveau.

Québec prend aussi comme argument la vaccination : Dans les établissements préscolaires, primaires et secondaires, qu'ils soient privés ou publics, 89 % du personnel est adéquatement vacciné, ce qui équivaut à 194 475 personnes.

Dans les cégeps, 92 % du personnel est déjà doublement vacciné contre la COVID-19, ce qui correspond à 30 447 personnes. Ce dernier pourcentage est similaire dans les universités, soit 51 132 personnes.

Notons que 90 % des étudiant.es au cégep et 92 % des étudiant.es à l'université ont reçu deux doses du vaccin.

Les élèves ainsi que le personnel scolaire devront toujours respecter les mesures du gouvernement pour lutter contre la COVID-19.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Des études préliminaires réalisées en laboratoire prouveraient l'efficacité d'une troisième dose du vaccin Pzifer-BioNTech contre le variant Omicron du virus causant la COVID-19. Les experts confirment, toutefois, que deux doses aideraient à réduire les effets de la maladie, sans toutefois la neutraliser.

En effet, dans un communiqué partagé le 8 décembre 2021, la compagnie pharmaceutique américaine souligne que : « Les études de laboratoire préliminaires démontrent que trois doses du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 neutralisent le variant Omicron, tandis que deux doses présentent des titres de neutralisation significativement réduits. »

Continuer à lire Show less

Alors que la majorité des Québécois.es se sont déjà fait inoculer deux doses d'un vaccin en 2021, Christian Dubé a annoncé en conférence de presse que l'admissibilité à la troisième dose est élargie pour certaines personnes.

« Les nouveaux groupes qui vont maintenant être admissibles à la vaccination pour la troisième dose sont ceux qui ont des maladies chroniques ou des personnes qui ont eu un problème de santé qui augmente les risques de complications, les personnes qui appartiennent à des communautés isolées ou éloignées, on pense aux personnes Autochtones, etc. », a amorcé le ministre de la Santé.

Continuer à lire Show less

Après le variant Delta, c'est au tour d'un nouveau variant d'inquiéter. En effet, ce 26 novembre, le gouvernement fédéral a mis en place plusieurs restrictions de voyage pour les ressortissant.es en provenance de sept pays pour limiter la propagation d'Omicron au Canada.

Pourquoi le variant est-il si préoccupant? Est-ce que la vaccination est efficace? Comment est-il contrôlé? Narcity répond à tes plus profonds questionnements.

Continuer à lire Show less

La vaccination des 5-11 ans débute officiellement au Québec et voici ce que ça implique

« La dose que vont recevoir les enfants, c'est à-peu-près le tiers de la dose donnée aux adultes. »

La campagne de vaccination chez les adultes et les adolescents est plus qu'entamée. François Legault a donc annoncé ce 23 novembre que c'est maintenant au tour des 650 000 enfants québécois âgés de 5 à 11 ans de se faire inoculer deux doses d'un vaccin.

La vaccination va commencer dans les écoles à partir de ce lundi 29 novembre, mais il sera possible d'amener ses enfants dans les centres de vaccination dès demain, ce 24 novembre. Au total, près de 80 000 rendez-vous ont déjà été pris rien qu'aujourd'hui sur Clic Santé, selon Legault.

Continuer à lire Show less