Sign in
FR - Nouvelles

Le vaccin sera obligatoire pour tous les fonctionnaires fédéraux du Canada d'ici l'automne

Plusieurs seront obligés d'avoir leurs 2 doses pour travailler.

Le vaccin obligatoire pour les fonctionnaires fédéraux du Canada

Alors que le nombre de cas de COVID-19 augmente au pays, pendant que le variant Delta gagne du terrain, Ottawa annonce que les employé.es sous la charge du gouvernement du Canada devront obligatoirement se faire vacciner contre le coronavirus d'ici le mois d'octobre.

Le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, en a fait l'annonce ce vendredi 13 août, lors d'une conférence de presse, souhaitant ainsi donner exemple au reste de la population.

« Étant le plus important employeur au pays », dit-il, « le gouvernement du Canada veut faire sa part pour protéger les fonctionnaires et leur communauté où ils vivent et travaillent. »

En plus des fonctionnaires fédéraux, « nous lançons un appel à toutes les industries sous réglementation fédérale, et évidemment aux sociétés d'État et aux agences fédérales de faire de même, immédiatement », a précisé le ministre LeBlanc.

Selon la liste des industries et milieux de travail sous réglementation fédérale du gouvernement canadien, cette annonce visera, entre autres, les employé.es des différentes sociétés d'État, comme Postes Canada, les Forces armées canadiennes et la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les banques et les compagnies aériennes sont aussi visées.

Le ministre LeBlanc a mentionné que les modalités entourant cette vague de vaccination seront dévoilées au cours des prochaines semaines.

Il s'agit d'un souhait que le premier ministre Justin Trudeau avait laissé savoir, lors d'une conférence de presse la semaine dernière, alors que son homologue québécois François Legault annonçait officiellement l'implantation d'un passeport vaccinal dans la Belle Province.

À ce jour, seul.es quelque 70 % des Canadiens et Canadien.nes âgé.es de 12 ans et plus ont été complètement vacciné.es, a précisé le gouvernement.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

C'est dans un long message publié sur Facebook résumant ses dix dernières années dans l'oeil du public québécois que le politicien Gabriel Nadeau-Dubois a annoncé, ce dimanche 26 septembre, qu'il sera bientôt papa.

« Au printemps prochain, mon amoureuse Maëlle et moi aurons un bébé. Il devrait venir au monde au mois de mars », a écrit celui qu'on a d'abord connu en 2012, au printemps érable.

Continuer à lire Show less

De fausses applications du passeport vaccinal disponibles sur Google Play au Québec

Le gouvernement demande aux Québécois d'être vigilants.

Si tu possèdes un Android, tu devrais faire attention avant de télécharger ton code QR sur ton cellulaire puisque de fausses applications du passeport vaccinal ont été approuvées au téléchargement sur Google Play au Québec ces derniers jours et le ministère de la Santé et des Services sociaux lance un appel à la vigilance.

« Selon les informations reçues, des personnes auraient copié le visuel développé pour l'application VaxiCode et auraient réussi à faire approuver ces fausses applications pour téléchargement sur Google Play. Dès que le MSSS a été mis au fait de cette situation, des démarches ont été faites auprès de Google afin de faire retirer les fausses applications dans les plus brefs délais », a indiqué le gouvernement dans un communiqué de presse du 24 septembre.

Continuer à lire Show less

Aux grands maux, les grands remèdes! Ou plutôt dans ce cas-ci : Aux grands maux, les grands chèques. Le gouvernement du Québec a voulu faire « une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé » en annonçant des bonis de 12 000 $ à 18 000 $ pour les infirmières à temps plein de la province.

« Ce qu'on a essayé de faire, c'est de penser en dehors de la boîte [...] je dirais même en dehors de la bureaucratie et des anciennes façons de faire », a lancé le premier ministre François Legault, en conférence de presse ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less

Ça brasse à l'Assemblée nationale. Le gouvernement caquiste a présenté un projet de loi ce 23 septembre voulant interdire les manifestations anti-vaccins et contre les mesures sanitaires près des écoles, hôpitaux, centres de dépistage ou de vaccination et autres lieux publics de santé ou scolaire.

« Il est interdit à quiconque de se trouver à moins de 50 mètres du terrain des lieux suivants afin de manifester, de quelque manière que ce soit, en lien avec les mesures sanitaires [...] la vaccination contre la COVID-19 ou toute autre recommandation relative à la pandémie de la COVID-19 émise par les autorités de santé publique », peut-on lire dans le document.

Continuer à lire Show less