Recherche sur Narcity

De nouvelles mesures pour certains travailleurs de la santé au Québec et voici quoi savoir

« Nous avons entendu les préoccupations du personnel sur le terrain ».

Éditrice junior, Narcity Québec
De nouvelles mesures pour certains travailleurs de la santé au Québec et voici quoi savoir

Après avoir reculé sur la vaccination obligatoire pour les travailleurs.es du réseau de la santé, le gouvernement du Québec a annoncé par voie de communiqué ce 27 novembre, que les mesures d'attraction et de rétention du personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires allaient être ajustées au Québec.

« Nous avons entendu les préoccupations du personnel sur le terrain et les demandes des organisations syndicales, et nous avons convenu que des ajustements étaient nécessaires pour permettre une certaine flexibilité et ne pas freiner des personnes à rester ou à revenir dans le réseau », a indiqué Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux.

Il sera maintenant possible pour les travailleurs de la santé de prendre dix jours de congé avec ou sans solde sans que cela affecte l'admissibilité ou le calcul des montants forfaitaires.

Ces bonis seront calculés en fonction des heures travaillées et seront donnés de façon partielle et exponentielle, que ce soit pour les employé.es à temps partiel ou à temps complet, « mais qui ont des horaires atypiques ou qui bénéficient d'un aménagement de temps de travail avec l'objectif de favoriser la gestion locale des horaires et l'implication du personnel dans l'autogestion des horaires », est-il précisé dans le communiqué.

Les enseignant.es en soin infirmiers et cardiorespiratoires seront elleux aussi admissibles à ces montants forfaitaires, en fonction de leurs horaires.

Notons également que la date limite de signature d'engagement a été étendue au 14 janvier 2022.

« Notre priorité est d'offrir au personnel un environnement de travail stimulant, une gestion locale des horaires et ainsi de favoriser davantage la conciliation travail-vie personnelle. Une culture de proximité et de stabilité, c'est profitable pour tout le monde », conclut Christian Dubé.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...