La nouvelle phase du confinement au Québec, qui comprend, entre autres, un couvre-feu obligatoire entre 20 h 00 et 5 h 00 jusqu'au 8 février, est entrée en vigueur ce samedi 9 janvier.

Ainsi, plusieurs villes à travers la province se sont retrouvées quasiment fantômes en soirée, alors que les gens devaient rentrer chez eux pour ne pas contrevenir aux nouvelles consignes gouvernementales.

La sélection de l'éditeur: Une faute de français dans le message d'alerte du gouvernement fait réagir au Québec

À Montréal, les rues semblaient s'activer dès 19 h 00 près du centre-ville et un peu avant 20 h 00, un silence plutôt inhabituel régnait soudainement dans les rues.

 

La Place des Arts, habituellement fréquentée par plusieurs citoyens, était complètement déserte

Sur la rue Saint-Hubert, entre Sherbrooke et Sainte-Catherine, très peu de passants marchent encore à l'extérieur, quelques minutes avant 20 h 00.

Thomas Gerbet, reporter à Radio-Canada, a publié cette photo peu après 20 h 00, où le stade olympique domine des rues désertées par les habitants du quartier.

 

Les autoroutes du Grand Montréal n'étaient pas aussi achalandées qu'à l'habitude, comme le démontre cette photo, prise sur la Rive-Sud.

Aucune voiture et aucun piéton en vue sur cette artère à Longueuil.

Seuls les lampadaires et autres éléments d'éclairage façonnent le décor des voies publiques. Les parcs, de leur côté, sont plongés dans le noir.

La situation était semblable dans la Capitale-Nationale, où la vie nocturne semble bel et bien s'être mise sur pause temporairement.

Les caméras de Transports Québec n'auront pas fait vivre une soirée bien excitante aux plus curieux.

Que ce soit du côté du pont Pierre-Laporte, des autoroutes 73 ou 40, il y avait peu d'action à Québec ce samedi soir.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications