Cette comédie romantique sort sur Netflix cette semaine et c'est aussi « cute » que quétaine

Le genre de film qui te fait aimer l'amour. 🥺

Rédactrice, Narcity Québec
Cette comédie romantique sort sur Netflix en janvier et c'est aussi « cute » que quétaine

Si ton coeur fond chaque fois que tu écoutes une nouvelle histoire à l'eau de rose, tu seras ravi.e d'apprendre qu'une toute nouvelle comédie romantique débarque sur Netflix en janvier et le récit semble tout aussi cute que quétaine. Eh oui, un autre film qui risque de te donner les larmes aux yeux.

Mettant en vedette l'actrice Laura Marano dans le rôle de Isabella ainsi que Mena Massoud dans le rôle du Prince Thomas, The Royal Treatment suit la rencontre de deux parfait.es inconnu.es qui viennent d'univers complètement différents.

Dans la bande-annonce, publiée le 20 décembre par le géant du streaming sur YouTube, on voit qu'Isabella est en fait une coiffeuse new-yorkaise et qu'elle a été engagée comme artiste maquilleuse et coiffeuse lors du mariage royal. Elle recevra la somme de 50 000 $ pour ce contrat.

Une fois sur place, accompagnée de ses deux collègues, les choses ne se passent pas exactement comme prévu, bien qu'il s'agisse d'un rêve devenu réalité. Prince Thomas est coincé dans un mariage arrangé alors qu'il passe du temps avec Isabella et développe des sentiments à son égard.

Il est clair que la coiffeuse est en fait la femme de ses rêves, mais l'aperçu ne dévoile pas s'il réussira à se sortir de cet engagement avant la journée prévue pour le mariage.

C'est à compter du 20 janvier que tu pourras savoir si Isabella quittera le château pour retrouver sa vie d'avant, ou si le prince pourra contourner ses obligations afin de suivre son coeur.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Lors de la soirée d'élimination de Big Brother Célébrités diffusée le 16 janvier, il a été annoncé que deux candidat.es quittaient la maison de manière temporaire en plus du participant évincé, Sébastien Plante, alors qu'ils et elles avaient obtenu un résultat positif à la COVID-19. Eddy King était déjà absent lors de cet épisode et depuis, ce n'est pas une personne de plus, mais bien quatre qui ont dû s'isoler.

Le mercredi 19 janvier, la production de la téléréalité avait annoncé via ses réseaux sociaux que plusieurs autres vedettes dans la maison avaient reçu.es des résultats positifs à la COVID-19. C'est le lendemain que le public a appris que ce sont Michelle, Lysanne, Stéphanie et Martin qui, de leur propre gré, sont en confinement ensemble dans la chambre du patron pendant leur quarantaine plutôt que dans un emplacement extérieur.

Continuer à lire Show less

Avec la fermeture des restaurants qui perdure au Québec, certain.es restaurateur.trices n'en peuvent plus. Et si une journée de désobéissance civile est prévue dans plusieurs établissements de la province à la fin du mois de janvier, une pâtisserie du Saguenay a décidé de ne pas attendre et d'ouvrir sa salle à manger dès ce 20 janvier.

C'est via sa page Facebook que Vite des Péchés, ce petit commerce de la ville de Jonquière offrant viennoiseries, cafés, desserts, etc., a annoncé son retour à ses client.es. On peut y lire entre autres : « Ceci n'engage que moi. Mais [c'est] pas mes 10 chaises qui vont faire éclosion. »

Continuer à lire Show less

Il est maintenant bien connu que les candidats d'Occupation Double sortent de l'aventure avec des contrats d'influenceur.euses et peuvent gagner des revenus avec le contenu pour lequel iels font la promotion sur les réseaux sociaux. Ainsi, voici les neuf anciens candidats d'Occupation Double qui ont le potentiel de valoir les plus chers sur Instagram selon leur nombre d'abonné.es.

Selon le blogue Sellfy, quelqu'un qui débute dans le domaine du marketing d'influence peut s'attendre à une compensation allant entre 25 à 50 $ par publication, mais des comptes qui vont de 30 à 80 000 abonnés peuvent demander des centaines de dollars par publication. Une célébrité comme le chanteur canadien Drake avec 99,9 millions de followers peut récolter plus de 500 000 $ par post.

Continuer à lire Show less

Les hospitalisations liées à la COVID-19 auraient atteint leur apogée selon les expert.es de la Santé publique. Québec s'attend donc à voir une diminution de celles-ci dans les prochains jours. Malgré cette « bonne nouvelle » comme l'a dit le premier ministre Legault, le gouvernement provincial a annoncé qu'il ne procèdera pas à un déconfinement ou à un assouplissement des mesures sanitaires pour le moment.

Lors d'un point de presse, ce 20 janvier, François Legault a indiqué que le Québec cumulerait environ 3 400 hospitalisations, ce qui est encore très élevé : « La situation reste très difficile, on est au pire de la pandémie. » La Santé publique ne recommande donc pas la levée des restrictions concernant notamment les restaurants, les bars, les gyms et autres secteurs d'activités présentement fermés.

Continuer à lire Show less